L'Apple SIM est préinstallée sur les versions 4G des nouveaux iPad, peut-on lire sur les pages produits d'Apple. 'Cette carte SIM vous permet de choisir pour l'iPad parmi un éventail de plans tarifaires à court terme d'un nombre select d'opérateurs aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.'

'Vous pouvez vous-même sélectionner quel plan tarifaire vous convient le mieux, sans être pour autant lié à des obligations à long terme', déclare-t-on chez Apple. 'Et si vous êtes en voyage, vous pouvez opter pour le tarif data d'un fournisseur local, uniquement pendant la durée de votre séjour sur place.'

Le géant technologique de Cupertino a provisoirement repris AT&T, Sprint et T-Mobile aux Etats-Unis, ainsi qu'EE en Grande-Bretagne (un opérateur brille par son absence: Verizon). Dans les autres pays, où Apple n'a pas encore conclu d'accords avec des fournisseurs, rien ne change avec la présence d'un connecteur acceptant une carte SIM ordinaire. Mais pendant combien de temps encore?

Le fait qu'Apple envisageait depuis quelques années une carte SIM embarquée propre, n'était pas un secret - en 2010 déjà, cette information avait été diffusée: cela concernait à l'époque des mini-cartes faites par Gemalto, selon le journal néerlandais De Telegraaf.

Il est clair en tout cas que l'entreprise cherche communément à imposer ses vues au niveau des cartes SIM. Voyez ainsi comment Tim Cook et consorts ont fait des micro et nano-cartes SIM de 'nouveaux standards', qui ont aussi été utilisées par d'autres fabricants de hardware.

Si Apple embarque bientôt également sa carte SIM dans l'iPhone, cela pourrait bouleverser le secteur télécom. 'La carte SIM est à l'agonie', titrait le site technologique The Verge. En tout cas, ce n'est pas encore pour tout de suite.