Pour sa carte de crédit, Apple collabore avec la banque d'affaires Goldman Sachs. Les données de la carte sont stockées sur une puce sécurisée, intégrée à l'iPhone. Apple ne peut accéder à ces données, et Goldman Sachs n'est pas autorisée non plus à utiliser ces informations à des fins de marketing et de publicité.

L'Apple Card avait été annoncée en mars. Elle est incorporée à l'Apple Wallet (portemonnaie) et permet aux utilisateurs de payer dans les magasins, applis et magasins web acceptant l'Apple Pay. Pour les achats en ligne sur des sites n'acceptant pas l'Apple Pay, il y a toujours la solution du numéro de carte de crédit classique à décliner pour l'Apple Card.

Ce qui s'avère intéressant avec la nouvelle carte, c'est qu'elle tente au moyen d'un code de couleurs de vous signaler à quoi vous consacrez le plus d'argent. Si vous utilisez par exemple souvent la carte dans des restaurants, elle affichera une teinte orangée, et si vous allez régulièrement au cinéma ou à des concerts, elle se colorera en rose.

L'Apple Card n'est provisoirement disponible qu'aux Etats-Unis, où un déploiement public est prévu ce mois-ci. On ne sait pas encore si et quand elle débarquera dans notre pays.