Voilà ce qu'annonce Techcrunch ce vendredi. Parmi les applis supprimées, l'on trouve notamment des 'ad blockers'.

Les applis en question parvenaient à leurs fins en installant ce qu'on appelle des certificats-racines permettant d'adapter les paramètres de l'iPhone hors de portée de l'utilisateur moyen.

Apple déclare être activement occupée avec des développeurs en vue de réintroduire ces applis dans l'App Store.

Voilà ce qu'annonce Techcrunch ce vendredi. Parmi les applis supprimées, l'on trouve notamment des 'ad blockers'.Les applis en question parvenaient à leurs fins en installant ce qu'on appelle des certificats-racines permettant d'adapter les paramètres de l'iPhone hors de portée de l'utilisateur moyen.Apple déclare être activement occupée avec des développeurs en vue de réintroduire ces applis dans l'App Store.