Rapporté par action, référence en Amérique du nord, le bénéfice ressort à 2,34 dollars, plus que prévu tandis que le chiffre d'affaires est aussi meilleur que prévu, à 53,27 milliards de dollars (+17%). Les ventes d'iPhone, très observées, se sont révélées en revanche un peu en-dessous des anticipations, avec 41,3 millions d'unités écoulées, ce qui n'empêchait pas le titre de monter de 2,48% à 195,03 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street vers 20H50 GMT, un niveau encore insuffisant pour atteindre le seuil symbolique des 1.000 milliards de capitalisation boursière.

Rapporté par action, référence en Amérique du nord, le bénéfice ressort à 2,34 dollars, plus que prévu tandis que le chiffre d'affaires est aussi meilleur que prévu, à 53,27 milliards de dollars (+17%). Les ventes d'iPhone, très observées, se sont révélées en revanche un peu en-dessous des anticipations, avec 41,3 millions d'unités écoulées, ce qui n'empêchait pas le titre de monter de 2,48% à 195,03 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street vers 20H50 GMT, un niveau encore insuffisant pour atteindre le seuil symbolique des 1.000 milliards de capitalisation boursière.