Apple confirme au journal d'affaires Financial Times que l'expert travaille désormais pour elle. Cette opération intervient à un moment d'intense concurrence dans la Silicon Valley, où les entreprises se battent littéralement pour acquérir du top-talent.

Field était jusqu'il y a peu 'senior vice president of engineering' chez Tesla, où il était actif depuis 2013. Il y était responsable du développement de nouvelles voitures, comme la Model 3. Il y dirigeait aussi le processus de production. Après que les objectifs de production du Model 3 n'ont pas été atteints, le directeur de Tesla, Elon Musk, en personne reprit cette fonction, avant de prendre congé.

Chez Apple, où Field a précédemment déjà travaillé pendant cinq ans, il renforcera l'équipe en charge des technologies pour voitures autonomes.