Dans iOS 14, la toute nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple qui sortira bientôt, les applis intégrant des publicités devront demander l'autorisation de pouvoir collecter les données des utilisateurs. Ce qu'on appelle les 'trackers' (traceurs) que contiennent beaucoup de ces applis, risquent ainsi de devenir inutiles.

Le changement avait été annoncé par Apple en juin déjà et devait entrer en vigueur à la sortie d'iOS 14. Apple vient à présent d'annoncer que cette date est reportée au 'début de l'année prochaine'.

Effets négatifs sur le chiffre d'affaires

Les entreprises intéressées par les publicités numériques, dont Facebook, avaient déjà averti que le changement pourrait avoir d'importantes conséquences sur leur chiffre d'affaires. Elles attendent que les utilisateurs d'Apple refusent par défaut, malgré qu'elles aient la possibilité d'expliquer pourquoi elles veulent collecter certaines informations.

Apple affirme depuis quelques années déjà qu'elle accorde une grande importance au respect de la vie privée de ses utilisateurs. Avec chaque version d'iOS, ces derniers disposent dès lors de plusieurs possibilités de décider eux-mêmes à quelles informations lesdites applis peuvent avoir accès.

Dans iOS 14, la toute nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple qui sortira bientôt, les applis intégrant des publicités devront demander l'autorisation de pouvoir collecter les données des utilisateurs. Ce qu'on appelle les 'trackers' (traceurs) que contiennent beaucoup de ces applis, risquent ainsi de devenir inutiles.Le changement avait été annoncé par Apple en juin déjà et devait entrer en vigueur à la sortie d'iOS 14. Apple vient à présent d'annoncer que cette date est reportée au 'début de l'année prochaine'.Les entreprises intéressées par les publicités numériques, dont Facebook, avaient déjà averti que le changement pourrait avoir d'importantes conséquences sur leur chiffre d'affaires. Elles attendent que les utilisateurs d'Apple refusent par défaut, malgré qu'elles aient la possibilité d'expliquer pourquoi elles veulent collecter certaines informations.Apple affirme depuis quelques années déjà qu'elle accorde une grande importance au respect de la vie privée de ses utilisateurs. Avec chaque version d'iOS, ces derniers disposent dès lors de plusieurs possibilités de décider eux-mêmes à quelles informations lesdites applis peuvent avoir accès.