Apple réclame une politique de confidentialité pour toutes les applis

04/09/18 à 11:43 - Mise à jour à 11:42

Source: Datanews

Quiconque souhaite proposer une appli dans l'App Store d'Apple, devra désormais montrer patte blanche au niveau de sa politique de confidentialité.

Apple réclame une politique de confidentialité pour toutes les applis

© REUTERS

Cette mesure entrera en vigueur le 3 octobre et a été annoncée par Apple même. Les développeurs devront prévoir un lien ou un texte lors de l'introduction de leur appli, expliquant ce que cette dernière fera avec les données des utilisateurs. Cette politique de confidentialité ne pourra être modifiée que pour une nouvelle version de cette même appli.

Cela fait un petit temps déjà que l'entreprise mise sur le respect de la vie privée. Elle veut à présent que cela s'applique aussi aux applis externes. C'est ainsi que les développeurs devront aussi confirmer que les acteurs extérieurs avec lesquels ils collaborent, offrent une protection identique ou similaire des données des utilisateurs. Apple propose ici quelques directives, notamment au moyen de meilleures pratiques et d'informations sur la législation en vigueur dans l'UE, au Japon et aux Etats-Unis.

Il est probable que le scandale Cambridge Analytica a également joué un rôle dans la décision prise par Facebook. Pour rappel, une appli sur Facebook avait transféré des données personnelles d'utilisateurs (et de leurs amis) à des fins de propagande politique ciblée.

On ne sait pas si Apple contrôlera uniquement la politique de confidentialité ou si elle fera en dépendre aussi l'approbation de l'appli correspondante. Dans le premier cas, il serait en principe encore et toujours permis aux développeurs de revendre les données des utilisateurs ou de les utiliser à d'autres fins, pour autant qu'ils l'indiquent clairement dans leur politique de confidentialité.

Nos partenaires