Ce jugement, rendu par cinq voix contre quatre, pourrait amplifier la pression exercée sur Apple pour qu'elle réduise le pourcentage de cette commission. Des avocats ont déjà annoncé leur intention de réclamer des centaines de millions de dollars de dédommagement au nom des consommateurs, qui ont trop payé.

Mais le modèle commercial de l'App Store d'Apple est également dans la ligne de mire en Europe. La Commission européenne mène du reste l'enquête, après que le service de diffusion musicale Spotify ait déposé une plainte. Cette enquête de la Commission européenne pourrait déboucher sur de fortes amendes pour l'entreprise.