"Une marque est avant tout un actif immatériel, c'est pour cela qu'on essaie de lui donner une valeur", explique à l'AFP Bertrand Chovet, directeur général de Brand Finance France. Cette valeur s'appuie notamment sur les prévisions de revenus de la marque ou encore sa "force", c'est-à-dire l'investissement en marketing ou sa réputation.

Ainsi, la marque à la pomme récupère en 2021 son titre de marque "la plus valorisée au monde" pour la première fois depuis 2016, "portée par sa stratégie de diversification", souligne l'étude du cabinet. Sa valeur, telle qu'évaluée par Brand Finance, augmente de 87% à 263,4 milliards de dollars. "Elle démontre sa capacité à se diversifier (...) Aujourd'hui la marque s'étend sur la musique, les jeux, la télé, mais elle continue aussi à innover au niveau des produits", souligne M. Chovet.

Elle est suivie dans le classement par le géant de la distribution Amazon, "l'une des rares marques à avoir considérablement profité de la pandémie et de la flambée sans précédent de la demande", ainsi que par Google, note l'étude.

Plus globalement, les marques technologiques, qu'elles exercent dans le secteur du commerce au détail, du divertissement ou des services numériques, ont profité d'une année marquée par de multiples confinements. Brand Finance estime que la valeur de Netflix a progressé de 9% à 24,9 milliards de dollars, celle d'Uber de 34% à 20,5 milliards, tandis que le plus grand fournisseur chinois de services en ligne à la demande, Meituan, a connu une des plus fortes progressions du classement (+62% à 7,2 milliards de dollars).

Autre élément marquant de l'étude: les marques chinoises, avec les américaines, "règnent en maître". "Le marché local de la Chine lui permet de faire émerger" des marques comme WeChat, explique l'expert. Alibaba.com, avec une progression de 108% (à 39,2 milliards de dollars), représente la deuxième marque à la croissance la plus rapide du classement, derrière Tesla. En revanche, les marques aéronautiques ou liées au tourisme ont payé la note, à l'instar de Boeing (-40% à 13,6 milliards de dollars). Airbnb a même quitté le classement cette année avec une érosion de 67% de la valeur de sa marque, rapporte l'étude.

"Une marque est avant tout un actif immatériel, c'est pour cela qu'on essaie de lui donner une valeur", explique à l'AFP Bertrand Chovet, directeur général de Brand Finance France. Cette valeur s'appuie notamment sur les prévisions de revenus de la marque ou encore sa "force", c'est-à-dire l'investissement en marketing ou sa réputation.Ainsi, la marque à la pomme récupère en 2021 son titre de marque "la plus valorisée au monde" pour la première fois depuis 2016, "portée par sa stratégie de diversification", souligne l'étude du cabinet. Sa valeur, telle qu'évaluée par Brand Finance, augmente de 87% à 263,4 milliards de dollars. "Elle démontre sa capacité à se diversifier (...) Aujourd'hui la marque s'étend sur la musique, les jeux, la télé, mais elle continue aussi à innover au niveau des produits", souligne M. Chovet.Elle est suivie dans le classement par le géant de la distribution Amazon, "l'une des rares marques à avoir considérablement profité de la pandémie et de la flambée sans précédent de la demande", ainsi que par Google, note l'étude.Plus globalement, les marques technologiques, qu'elles exercent dans le secteur du commerce au détail, du divertissement ou des services numériques, ont profité d'une année marquée par de multiples confinements. Brand Finance estime que la valeur de Netflix a progressé de 9% à 24,9 milliards de dollars, celle d'Uber de 34% à 20,5 milliards, tandis que le plus grand fournisseur chinois de services en ligne à la demande, Meituan, a connu une des plus fortes progressions du classement (+62% à 7,2 milliards de dollars).Autre élément marquant de l'étude: les marques chinoises, avec les américaines, "règnent en maître". "Le marché local de la Chine lui permet de faire émerger" des marques comme WeChat, explique l'expert. Alibaba.com, avec une progression de 108% (à 39,2 milliards de dollars), représente la deuxième marque à la croissance la plus rapide du classement, derrière Tesla. En revanche, les marques aéronautiques ou liées au tourisme ont payé la note, à l'instar de Boeing (-40% à 13,6 milliards de dollars). Airbnb a même quitté le classement cette année avec une érosion de 67% de la valeur de sa marque, rapporte l'étude.