Les oreillettes ont une forme quelque peu spéciale en raison de leurs branches en silicone à l'avant, qui sont conçues pour mieux vous couper du bruit ambiant. Les nouvelles Airpods Pro offrent une autonomie de 4 heures et demie, mais conjointement avec le boîtier (qui fait office de batterie), elles peuvent fournir du son pendant 24 heures. Ce qui est pratique, c'est que cinq minutes de recharge suffisent pour offrir une écoute d'une petite heure. De plus, les oreillettes sont étanches et anti-sueur.

La grande différence avec les AirPods classiques, c'est que les Airpods Pro intègrent un système antibruit actif. Cela signifie que le bruit extérieur est étouffé activement au moyen de contre-fréquences, ce qui atténue par exemple le son du train ou de l'avion dans lequel l'utilisateur se trouve. L'atténuation sonore peut aussi être facilement désactivée par une simple touchette du capteur extérieur.

Apple Airpods Pro © Apple

Les AirPods Pro coûteront 279 euros et ne seront disponibles qu'en blanc. Apple insiste sur le fait qu'elles fonctionnent parfaitement avec l'iPhone, mais ne mentionne aucunement les appareils Android. Il s'agit pourtant d'oreillettes Bluetooth qui, en théorie, sont également compatibles avec quatre-vingts pour cent des smartphones.

Apple a la réputation de lancer des produits coûteux sur le marché, mais malgré le prix assez élevé des AirPods Pro, tel ne sera pas tout à fait le cas cette fois, puisqu'elles seront moins chères que les Bose QuitControl 30 (tout juste en-dessous de 300 euros), qui proposent aussi le système réducteur de bruit et une autonomie jusqu'à dix heures sans boîtier de charge.

Par contre, les Sony WF-1000XM3, elles aussi des oreillettes antibruit utilisant, comme chez Apple, un boîtier de charge, sont quelque peu meilleur marché. Ici, vous disposez d'une autonomie de 8 heures avec l'accu ou de 32 heures avec le boîtier de charge et ce, pour 245 euros.