Les outils d'Apple sont conçus pour les élèves de l'enseignement primaire et leurs instituteurs/institutrices et se composent d'un nouveau guide ('Tout le monde peut programmer dans le cadre de l'éducation préscolaire et anticipée') et d'une nouvelle activité appelée 'Conception d'applis inclusive'. De plus, l'appli Travailscolaire pour l'iPad a été étendu par, notamment, le support des exit-tickets. Le corps professoral peut ainsi facilement rédiger des questions, afin de se rendre compte durant et après le cours si les élèves ont compris la matière, comment ils y réagissent et si cela leur plaît.

Se préparer à demain

'Tout le monde peut programmer dans le cadre de l'éduction préscolaire et anticipée': il s'agit là d'un nouveau guide d'activité complétant le curriculum 'Tout le monde peut programmer' d'Apple, et l'appli Swift Playgrounds (le langage de programmation open source d'Apple). 'Sur base d'activités (souvent sans appareil), les enfants se familiarisent avec d'importants concepts de programmation en discutant, en découvrant et en jouant dans les matière du calcul, de l'orientation artistique, de la musique et de la gym', déclare-t-on chez Apple. Un cours sur les commandes de programmation est donné par exemple au moyen de mouvements de danse, alors que pour une activité relative à des fonctions, les élèves doivent débattre progressivement de techniques de détente, ce qui cadre avec leur évolution socio-émotionnelle.

Le guide et les autres nouveaux moyens d'apprentissage peuvent être tous téléchargés gratuitement. Avec la nouvelle activité 'Conception d'applis inclusive', les instituteurs pourront en l'espace d'une heure initier leurs élèves au monde de la programmation et du développement d'applis. Le processus de conception d'applis aidera les élèves à définir un problème qu'ils jugent important, à imaginer une solution créative et à écrire le code nécessaire. 'Cela aidera aussi les élèves à réfléchir de manière critique sur la façon dont ils peuvent créer des applis inclusives pour tous. Ils deviendront ainsi les innovateurs de demain', affirme-t-on chez Apple.

Compétences essentielles

'Programmer et concevoir des applis, ce sont là des compétences essentielles par lesquelles les élèves apprendront à réfléchir de manière critique et créative. Cela sera toujours utile, qu'ils deviennent en fin de compte développeurs d'applis ou non', prétend Susan Prescott, Vice President Education & Enterprise Marketing d'Apple. 'Nous proposons à présent des cours de programmation couvrant tout le système pédagogique: des élèves de primaire jusqu'aux étudiants du supérieur. Tout ce beau monde sera mis au défi de concevoir des applis à la fois inclusives et accessibles à tous.'

Les outils d'Apple sont conçus pour les élèves de l'enseignement primaire et leurs instituteurs/institutrices et se composent d'un nouveau guide ('Tout le monde peut programmer dans le cadre de l'éducation préscolaire et anticipée') et d'une nouvelle activité appelée 'Conception d'applis inclusive'. De plus, l'appli Travailscolaire pour l'iPad a été étendu par, notamment, le support des exit-tickets. Le corps professoral peut ainsi facilement rédiger des questions, afin de se rendre compte durant et après le cours si les élèves ont compris la matière, comment ils y réagissent et si cela leur plaît.'Tout le monde peut programmer dans le cadre de l'éduction préscolaire et anticipée': il s'agit là d'un nouveau guide d'activité complétant le curriculum 'Tout le monde peut programmer' d'Apple, et l'appli Swift Playgrounds (le langage de programmation open source d'Apple). 'Sur base d'activités (souvent sans appareil), les enfants se familiarisent avec d'importants concepts de programmation en discutant, en découvrant et en jouant dans les matière du calcul, de l'orientation artistique, de la musique et de la gym', déclare-t-on chez Apple. Un cours sur les commandes de programmation est donné par exemple au moyen de mouvements de danse, alors que pour une activité relative à des fonctions, les élèves doivent débattre progressivement de techniques de détente, ce qui cadre avec leur évolution socio-émotionnelle.Le guide et les autres nouveaux moyens d'apprentissage peuvent être tous téléchargés gratuitement. Avec la nouvelle activité 'Conception d'applis inclusive', les instituteurs pourront en l'espace d'une heure initier leurs élèves au monde de la programmation et du développement d'applis. Le processus de conception d'applis aidera les élèves à définir un problème qu'ils jugent important, à imaginer une solution créative et à écrire le code nécessaire. 'Cela aidera aussi les élèves à réfléchir de manière critique sur la façon dont ils peuvent créer des applis inclusives pour tous. Ils deviendront ainsi les innovateurs de demain', affirme-t-on chez Apple.Compétences essentielles'Programmer et concevoir des applis, ce sont là des compétences essentielles par lesquelles les élèves apprendront à réfléchir de manière critique et créative. Cela sera toujours utile, qu'ils deviennent en fin de compte développeurs d'applis ou non', prétend Susan Prescott, Vice President Education & Enterprise Marketing d'Apple. 'Nous proposons à présent des cours de programmation couvrant tout le système pédagogique: des élèves de primaire jusqu'aux étudiants du supérieur. Tout ce beau monde sera mis au défi de concevoir des applis à la fois inclusives et accessibles à tous.'