Ces derniers pourront aussi suivre des cours officiels. Cela débutera aux Etats-Unis, avant de s'étendre à d'autres pays.

Les propriétaires d'un iPhone ne devront donc plus se tourner forcément vers ce qu'on appelle un Apple Authorized Service Provider, alias un fournisseur de services reconnu par Apple. Les réparateurs ont éprouvé de gros problèmes avec les écrans fissurés et autres. La mesure est destinée à réduire la pression. Selon des analystes, cette décision devrait faire en sorte que les iPhone obtiennent une seconde vie en permettant par exemple à des parents d'offrir leur appareil réparé à leurs enfants.