Il serait question du transfert de 15 à 30 pour cent de la capacité de production, selon le journal d'affaires japonais Nikkei Asian Review.

Le fabricant de l'iPhone se prépare à une solide restructuration de sa chaîne de production en raison de la guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis et la Chine. L'entreprise californienne estimerait à présent qu'un soutien inconditionnel de sa production en Chine comporterait trop de risques, même si le conflit commercial était résolu.

Les Etats-Unis et la Chine se sont déjà affrontés à coups de taxes à l'importation sur diverses catégories de produits. Les Américains envisageraient à présent d'imposer des tarifs sur 300 milliards de dollars de marchandises chinoises supplémentaires. Peu importe que cette mesure soit finalement mise en oeuvre ou non, Apple souhaite de toute manière répartir sa production sur davantage de pays.