Dans la demande de brevet, il est notifié que l'appareil photo/caméra peut capter un signal infrarouge et traiter ensuite les données de ce dernier. Il en résulte que l'appareil photo/caméra peut ainsi être désactivé. Le système peut cependant aussi être utilisé différemment comme par exemple dans les musées. Via un signal infrarouge, il serait en effet possible d'obtenir davantage de renseignements sur une oeuvre d'art.

La question est de savoir dans quelle mesure le brevet, qui a été sollicité en 2011 déjà, est encore pertinent: aujourd'hui, il existe en effet aussi des possibilités d'envoyer des informations vers les téléphones sur base de Bluetooth.

(ANP/WK)