Selon celles-ci, les discussions n'en sont qu'à leurs débuts et il n'y a aucune certitude qu'un accord sera conclu avec CATL ou BYD. Apple souhaiterait, comme condition à un accord, que les usines de batteries pour sa voiture électrique soient construites aux États-Unis.

CATL, qui fournit notamment des batteries à Tesla, hésiterait à construire une usine aux États-Unis en raison des tensions politiques entre Washington et Pékin et des préoccupations relatives aux coûts.

Apple souhaiterait construire sa voiture électrique d'ici 2024. Elle devrait également être autonome. Le projet de voiture électrique de la marque à la pomme s'appelle "Titan" et est en cours depuis 2014, date à laquelle un premier design a été réalisé. L'entreprise voudrait utiliser sa propre technologie de batterie dans ce processus.

Selon celles-ci, les discussions n'en sont qu'à leurs débuts et il n'y a aucune certitude qu'un accord sera conclu avec CATL ou BYD. Apple souhaiterait, comme condition à un accord, que les usines de batteries pour sa voiture électrique soient construites aux États-Unis.CATL, qui fournit notamment des batteries à Tesla, hésiterait à construire une usine aux États-Unis en raison des tensions politiques entre Washington et Pékin et des préoccupations relatives aux coûts.Apple souhaiterait construire sa voiture électrique d'ici 2024. Elle devrait également être autonome. Le projet de voiture électrique de la marque à la pomme s'appelle "Titan" et est en cours depuis 2014, date à laquelle un premier design a été réalisé. L'entreprise voudrait utiliser sa propre technologie de batterie dans ce processus.