Le trimestre écoulé, 35 millions de tablettes ont été écoulées au niveau mondial. Les ventes sont ainsi en recul de 16 pour cent par rapport à la même période de l'année dernière.

Le marché des tablettes a dépassé son point culminant il y a trois ans déjà. L'introduction du premier iPad en 2010 avait généré une énorme augmentation des ventes de tablettes. Après avoir connu un pic fin 2013, le nombre de tablettes vendues a cependant régressé toujours davantage.

Ce sont surtout les tablettes tournant sur le système d'exploitation Android de Google qui voient leurs ventes diminuer. Samsung, qui fabrique exclusivement des tablettes Android, demeure toutefois le deuxième plus grand vendeur après Apple.

Selon Canalys, il y aurait pourtant une lueur d'espoir pour les fabricants de tablettes sur le marché professionnel. Les tablettes avec un petit clavier séparé - aussi appelées ordinateurs 2-en-1 -, tels la Surface de Microsoft et l'iPad Pro d'Apple s'y distinguent en effet. L'extension du multitâche dans Android, permettant l'ouverture simultanée de plusieurs applis, est un atout.

"L'on ne verra pas les ventes de tablettes en revenir à leur ancien niveau. Mais cibler les entreprises pourrait offrir des opportunités aux fabricants et aux vendeurs", affirme le chercheur TuanAnh Nguyen de Canalys.

(ANP/WK)

Le trimestre écoulé, 35 millions de tablettes ont été écoulées au niveau mondial. Les ventes sont ainsi en recul de 16 pour cent par rapport à la même période de l'année dernière.Le marché des tablettes a dépassé son point culminant il y a trois ans déjà. L'introduction du premier iPad en 2010 avait généré une énorme augmentation des ventes de tablettes. Après avoir connu un pic fin 2013, le nombre de tablettes vendues a cependant régressé toujours davantage.Ce sont surtout les tablettes tournant sur le système d'exploitation Android de Google qui voient leurs ventes diminuer. Samsung, qui fabrique exclusivement des tablettes Android, demeure toutefois le deuxième plus grand vendeur après Apple.Selon Canalys, il y aurait pourtant une lueur d'espoir pour les fabricants de tablettes sur le marché professionnel. Les tablettes avec un petit clavier séparé - aussi appelées ordinateurs 2-en-1 -, tels la Surface de Microsoft et l'iPad Pro d'Apple s'y distinguent en effet. L'extension du multitâche dans Android, permettant l'ouverture simultanée de plusieurs applis, est un atout."L'on ne verra pas les ventes de tablettes en revenir à leur ancien niveau. Mais cibler les entreprises pourrait offrir des opportunités aux fabricants et aux vendeurs", affirme le chercheur TuanAnh Nguyen de Canalys.(ANP/WK)