Contrairement au MacBook Pro qu'Apple a dévoilé hier, le nouveau MacBook Air comprend bien plus qu'un casse-vitesse. Pour la première fois depuis longtemps, le design a en effet été (légèrement) modifié. Cela se traduit par un écran Liquid Retina de 13,6 pouces (contre 13,3 pouces) 25 pour cent plus net, le retour du connecteur de recharge MagSafe (ce qui fait que les deux ports Thunderbolt/USB 4 restent toujours libres), une caméra 1.080p Full HD (720p HD sur le modèle M1) et quelques nouvelles teintes, dont surtout le sombre 'Middernacht' qui saute littéralement aux yeux.

Coup de pouce

La principale amélioration reste cependant la puce M2 qu'Apple a elle-même développée et qui donne sur plusieurs plans un coup de pouce au MacBook Air. C'est ainsi que le processeur M2 est un CPU octo-coeur de la prochaine génération aux noyaux de performances et d'efficience améliorés, en combinaison avec un Apple-GPU désormais équipé de dix coeurs (deux de plus que le M1).

La puce M2 supporte la mémoire centrale jusqu'à 24 Go à bande passante de 100 Go/s. Selon le fabricant, voilà qui devrait garantir un traitement fluide de charges de travail encore plus importantes et complexes. La nouvelle puce ajoute en outre un 'media-engine' et un moteur vidéo ProRes pour le codage et le décodage avec accélération matérielle, afin que les systèmes M2 puissent reproduire davantage de flux vidéo 4K et 8K que précédemment.

En guise d'exemple de gain de vitesse, Apple cite le programme Final Cut Pro intensif en calculs. Les performances de ce logiciel vidéo seraient quasiment quarante fois supérieures à celles de la génération précédente et jusqu'à quinze fois supérieures pour les utilisateurs qui travaillent encore avec le 'Mac Intel'. L'application de filtres et d'effets dans Adobe Photoshop serait, elle, jusqu'à vingt pour cent plus rapide, et cinq fois plus véloce pour les utilisateurs n'ayant pas encore migré vers un processeur Silicon d'Apple.

Recharge rapide

Parmi les autres spécifications du MacBook Air M2, citons le système sonore à quatre haut-parleurs, trois micros, un accu d'une autonomie pouvant atteindre dix-huit heures et un poids d'1,22 kilo seulement. La taille de l'appareil a diminué de vingt pour cent, selon Apple. Pour la première fois, le MacBook Air supporte aussi la recharge rapide pour vous permettre de recharger l'appareil à hauteur de cinquante pour cent en une demi-heure seulement (avec l'adaptateur réseau USB-C de 67W en option).

Les prix du nouveau MacBook Air démarrent à 1.519 euros pour le modèle à GPU octo-coeur, 8 Go de mémoire et SSD de 256 Go. Jusqu'à nouvel ordre, le précédent modèle M1 reste disponible à partir de 1.219 euros. Le MacBook Pro 13 pouces rénové (surtout un casse-vitesse donc grâce à la puce M2) débute à 1.619 euros.

Contrairement au MacBook Pro qu'Apple a dévoilé hier, le nouveau MacBook Air comprend bien plus qu'un casse-vitesse. Pour la première fois depuis longtemps, le design a en effet été (légèrement) modifié. Cela se traduit par un écran Liquid Retina de 13,6 pouces (contre 13,3 pouces) 25 pour cent plus net, le retour du connecteur de recharge MagSafe (ce qui fait que les deux ports Thunderbolt/USB 4 restent toujours libres), une caméra 1.080p Full HD (720p HD sur le modèle M1) et quelques nouvelles teintes, dont surtout le sombre 'Middernacht' qui saute littéralement aux yeux.La principale amélioration reste cependant la puce M2 qu'Apple a elle-même développée et qui donne sur plusieurs plans un coup de pouce au MacBook Air. C'est ainsi que le processeur M2 est un CPU octo-coeur de la prochaine génération aux noyaux de performances et d'efficience améliorés, en combinaison avec un Apple-GPU désormais équipé de dix coeurs (deux de plus que le M1).La puce M2 supporte la mémoire centrale jusqu'à 24 Go à bande passante de 100 Go/s. Selon le fabricant, voilà qui devrait garantir un traitement fluide de charges de travail encore plus importantes et complexes. La nouvelle puce ajoute en outre un 'media-engine' et un moteur vidéo ProRes pour le codage et le décodage avec accélération matérielle, afin que les systèmes M2 puissent reproduire davantage de flux vidéo 4K et 8K que précédemment.En guise d'exemple de gain de vitesse, Apple cite le programme Final Cut Pro intensif en calculs. Les performances de ce logiciel vidéo seraient quasiment quarante fois supérieures à celles de la génération précédente et jusqu'à quinze fois supérieures pour les utilisateurs qui travaillent encore avec le 'Mac Intel'. L'application de filtres et d'effets dans Adobe Photoshop serait, elle, jusqu'à vingt pour cent plus rapide, et cinq fois plus véloce pour les utilisateurs n'ayant pas encore migré vers un processeur Silicon d'Apple.Parmi les autres spécifications du MacBook Air M2, citons le système sonore à quatre haut-parleurs, trois micros, un accu d'une autonomie pouvant atteindre dix-huit heures et un poids d'1,22 kilo seulement. La taille de l'appareil a diminué de vingt pour cent, selon Apple. Pour la première fois, le MacBook Air supporte aussi la recharge rapide pour vous permettre de recharger l'appareil à hauteur de cinquante pour cent en une demi-heure seulement (avec l'adaptateur réseau USB-C de 67W en option).Les prix du nouveau MacBook Air démarrent à 1.519 euros pour le modèle à GPU octo-coeur, 8 Go de mémoire et SSD de 256 Go. Jusqu'à nouvel ordre, le précédent modèle M1 reste disponible à partir de 1.219 euros. Le MacBook Pro 13 pouces rénové (surtout un casse-vitesse donc grâce à la puce M2) débute à 1.619 euros.