Le groupe dirigé par Tim Cook avait déjà été le premier à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars à Wall Street en août 2018. Il a depuis été suivi par Amazon, Microsoft et Alphabet, la maison mère de Google.

Le géant pétrolier saoudien Aramco était devenu en décembre 2019 la première compagnie au monde à dépasser la barre de 2.000 milliards de dollars. Mais son cours a depuis beaucoup baissé et la valeur d'Apple est passée devant celle d'Aramco fin juillet.

Encore plus que ses concurrents, le marque à la pomme a vu ses résultats grimper à la faveur du confinement: au seul deuxième trimestre, le fabricant de l'iPhone a réalisé près de 60 milliards de chiffre d'affaires et plus de 11 milliards de bénéfice net. Son action a bondi de près de 60% depuis le début de l'année. Apple a atteint les 2.000 milliards de dollars de capitalisation quand le prix de son action a dépassé 467,77 dollars un peu avant 15H00 GMT mercredi. Au dernier comptage officiel, le groupe recensait 4.275.634.000 de titres.

Le groupe dirigé par Tim Cook avait déjà été le premier à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars à Wall Street en août 2018. Il a depuis été suivi par Amazon, Microsoft et Alphabet, la maison mère de Google. Le géant pétrolier saoudien Aramco était devenu en décembre 2019 la première compagnie au monde à dépasser la barre de 2.000 milliards de dollars. Mais son cours a depuis beaucoup baissé et la valeur d'Apple est passée devant celle d'Aramco fin juillet. Encore plus que ses concurrents, le marque à la pomme a vu ses résultats grimper à la faveur du confinement: au seul deuxième trimestre, le fabricant de l'iPhone a réalisé près de 60 milliards de chiffre d'affaires et plus de 11 milliards de bénéfice net. Son action a bondi de près de 60% depuis le début de l'année. Apple a atteint les 2.000 milliards de dollars de capitalisation quand le prix de son action a dépassé 467,77 dollars un peu avant 15H00 GMT mercredi. Au dernier comptage officiel, le groupe recensait 4.275.634.000 de titres.