Pour éviter toute désillusion, sachez d'abord que vous aurez besoin d'un iPhone 8 au minimum pour iOS 16. Tous les iPhone à partir de ce modèle datant de 2017 accepteront la mise à jour, même si pour certaines fonctions, vous aurez quand même besoin d'un modèle plus récent. Il y aura même des fonctions qui ne seront compatibles qu'avec le tout nouvel iPhone 14. Pensons ici au mode vidéo Cinematic en statut 4K, ainsi qu'au mode film Action qui (plus encore qu'avant) réduit les mouvements et chocs indésirables dans l'image.

Lisez aussi: Quatre nouveaux iPhones d'Apple (mais aucun en-dessous de mille euros)

Ce qui frappe par ailleurs, c'est que la nouvelle version iOS 16 ne sort cette fois pas en même temps que la mise à jour pour iPadOS. Cette dernière est un peu reportée et sera probablement introduite en octobre. Durant ce mois, Apple organisera, selon toute attente, un nouvel événement de lancement, où seraient introduits un certain nombre d'iPad.

Ecran d'accès flexible

La caractéristique principale d'iOS 16, c'est l'écran d'accès largement personnalisable désormais. C'est ainsi que vous pourrez entre autres exercer un plus grand contrôle sur les polices de caractères et les couleurs utilisées, ainsi que sur la façon dont les notifications sont affichées (empilées plutôt que sous forme de liste par exemple). Ensuite, vous trouverez davantage de widgets (plus informatifs). Vous pourrez créer plusieurs écrans d'accès et vous devrez déverrouiller moins souvent votre iPhone: les données à propos des événements en direct, comme les scores des rencontres sportives par exemple, apparaîtront le cas échéant directement sur l'écran d'accès dans iOS 16. Et il en ira de même, si vous le voulez, pour l'interface du lecteur de musique.

Mieux vaut 'ne pas déranger'

Avec Focus, il était depuis assez longtemps déjà possible de désactiver les notifications indésirables, pour éviter d'être à tout bout de champ dérangé ou distrait. Dans iOS 16, vous pourrez par contre indiquer avec nettement plus de précision et de rapidité de quelles applis et personnes de contact vous souhaitez recevoir des notifications. Il sera même possible d'associer un écran d'accès séparé à un certain statut Focus, par exemple pour garder séparés les paramètres liés à votre travail et à vos loisirs. Un simple balayage suffira pour sortir de Focus.

Solution des 'messages oups'

Il nous arrive tous d'envoyer un message contenant une faute d'orthographe ou, pire encore, ayant un contenu qu'on regrette immédiatement après. Avec iOS 16, vous pourrez encore adapter les messages que vous venez d'expédier ou même en empêcher complètement l'envoi. Vous pourrez en outre aussi marquer comme 'non lu' des messages de tiers, si vous désirez y réagir plus tard. Une autre nouveauté de l'appli Messages dans iOS 16, c'est que vous pourrez collaborer avec d'autres, notamment en partageant des notes, présentations ou Tab Groups de votre navigateur.

Fitness sans montre

L'appli Fitness de l'Apple Watch sera présente aussi sur l'iPhone grâce à iOS 16. Voilà qui permettra également aux utilisateurs dépourvus de cette montre intelligente de suivre le nombre de pas qu'ils accomplissent ou de calories qu'ils brûlent et ce, via les capteurs de l'iPhone. Plus tard cette année encore sortira le service payant Fitness+ d'Apple sur l'iPhone, mais ce uniquement, il est vrai, dans les 21 pays, où ce service est présent dès maintenant (en Belgique, ce n'est provisoirement pas encore le cas).

Mais encore...

Comme chaque mise à jour d'iOS, la seizième version comprend également des dizaines d'améliorations plus modestes destinées à faciliter quelque peu la vie des utilisateurs. Citons-en quelques-unes: le partage automatique de photos avec les gens qui s'y trouvent, la fonction de recherche plus étendue dans l'appli Mail, une connexion plus aisée avec ce qu'on appelle les 'passkeys' (clés d'accès), l'appli Wallet qui conserve désormais un aperçu de tout ce que vous payez avec Apple Pay et, last but not least, vous pourrez dorénavant jouer avec les contrôleurs Joy-Cons de Nintendo.

Pour éviter toute désillusion, sachez d'abord que vous aurez besoin d'un iPhone 8 au minimum pour iOS 16. Tous les iPhone à partir de ce modèle datant de 2017 accepteront la mise à jour, même si pour certaines fonctions, vous aurez quand même besoin d'un modèle plus récent. Il y aura même des fonctions qui ne seront compatibles qu'avec le tout nouvel iPhone 14. Pensons ici au mode vidéo Cinematic en statut 4K, ainsi qu'au mode film Action qui (plus encore qu'avant) réduit les mouvements et chocs indésirables dans l'image.Lisez aussi: Quatre nouveaux iPhones d'Apple (mais aucun en-dessous de mille euros)Ce qui frappe par ailleurs, c'est que la nouvelle version iOS 16 ne sort cette fois pas en même temps que la mise à jour pour iPadOS. Cette dernière est un peu reportée et sera probablement introduite en octobre. Durant ce mois, Apple organisera, selon toute attente, un nouvel événement de lancement, où seraient introduits un certain nombre d'iPad.La caractéristique principale d'iOS 16, c'est l'écran d'accès largement personnalisable désormais. C'est ainsi que vous pourrez entre autres exercer un plus grand contrôle sur les polices de caractères et les couleurs utilisées, ainsi que sur la façon dont les notifications sont affichées (empilées plutôt que sous forme de liste par exemple). Ensuite, vous trouverez davantage de widgets (plus informatifs). Vous pourrez créer plusieurs écrans d'accès et vous devrez déverrouiller moins souvent votre iPhone: les données à propos des événements en direct, comme les scores des rencontres sportives par exemple, apparaîtront le cas échéant directement sur l'écran d'accès dans iOS 16. Et il en ira de même, si vous le voulez, pour l'interface du lecteur de musique.Avec Focus, il était depuis assez longtemps déjà possible de désactiver les notifications indésirables, pour éviter d'être à tout bout de champ dérangé ou distrait. Dans iOS 16, vous pourrez par contre indiquer avec nettement plus de précision et de rapidité de quelles applis et personnes de contact vous souhaitez recevoir des notifications. Il sera même possible d'associer un écran d'accès séparé à un certain statut Focus, par exemple pour garder séparés les paramètres liés à votre travail et à vos loisirs. Un simple balayage suffira pour sortir de Focus.Il nous arrive tous d'envoyer un message contenant une faute d'orthographe ou, pire encore, ayant un contenu qu'on regrette immédiatement après. Avec iOS 16, vous pourrez encore adapter les messages que vous venez d'expédier ou même en empêcher complètement l'envoi. Vous pourrez en outre aussi marquer comme 'non lu' des messages de tiers, si vous désirez y réagir plus tard. Une autre nouveauté de l'appli Messages dans iOS 16, c'est que vous pourrez collaborer avec d'autres, notamment en partageant des notes, présentations ou Tab Groups de votre navigateur.L'appli Fitness de l'Apple Watch sera présente aussi sur l'iPhone grâce à iOS 16. Voilà qui permettra également aux utilisateurs dépourvus de cette montre intelligente de suivre le nombre de pas qu'ils accomplissent ou de calories qu'ils brûlent et ce, via les capteurs de l'iPhone. Plus tard cette année encore sortira le service payant Fitness+ d'Apple sur l'iPhone, mais ce uniquement, il est vrai, dans les 21 pays, où ce service est présent dès maintenant (en Belgique, ce n'est provisoirement pas encore le cas).Comme chaque mise à jour d'iOS, la seizième version comprend également des dizaines d'améliorations plus modestes destinées à faciliter quelque peu la vie des utilisateurs. Citons-en quelques-unes: le partage automatique de photos avec les gens qui s'y trouvent, la fonction de recherche plus étendue dans l'appli Mail, une connexion plus aisée avec ce qu'on appelle les 'passkeys' (clés d'accès), l'appli Wallet qui conserve désormais un aperçu de tout ce que vous payez avec Apple Pay et, last but not least, vous pourrez dorénavant jouer avec les contrôleurs Joy-Cons de Nintendo.