Le journal De Tijd a eu accès à ce rapport. La diminution susmentionnée des tarifs des communications mobiles n'est due qu'à la concurrence féroce sur le marché de la téléphonie mobile. La réduction des tarifs de terminaison - le prix des communications du réseau d'un fournisseur vers celui d'un autre - et celle imposée par l'UE des tarifs d'itinérance ('roaming') ne sont pas incluses dans le calcul, pas plus d'ailleurs que les coûts du trafic de données (SMS, internet via le réseau GSM,...). L'an dernier, les prix des communications par GSM avaient aussi régressé de quasiment 11 pour cent.

Le journal De Tijd a eu accès à ce rapport. La diminution susmentionnée des tarifs des communications mobiles n'est due qu'à la concurrence féroce sur le marché de la téléphonie mobile. La réduction des tarifs de terminaison - le prix des communications du réseau d'un fournisseur vers celui d'un autre - et celle imposée par l'UE des tarifs d'itinérance ('roaming') ne sont pas incluses dans le calcul, pas plus d'ailleurs que les coûts du trafic de données (SMS, internet via le réseau GSM,...). L'an dernier, les prix des communications par GSM avaient aussi régressé de quasiment 11 pour cent.