Dans un monde où les firmes technologiques acquièrent une valeur marchande toujours plus élevée - jusqu'à un trillion pour Apple par exemple -, il n'est pas insensé qu'on propose toujours plus d'argent pour des rachats dans le secteur. Il n'étonnera non plus personne que nombre de ces plus volumineux rachats ont été effectués ces quelques dernières années. Le principal rachat de l'histoire technologique récente concerne toutefois plutôt une infrastructure.

1. L'accord américain conclu entre Verizon et Vodafone en 2013 semble le plus important. Il fut question d'un montant de 130 milliards de dollars pour le rachat du réseau mobile.

2. Microsoft propose cette semaine 69 milliards de dollars pour Activision Blizzard dans le cadre d'un deal qui, une fois approuvé par les autorités, pourrait être entériné fin 2023.

3. La reprise d'EMC en 2016 a coûté 67 milliards de dollars à Dell.

4. Le fondeur de puces Nvidia a l'année dernière versé 54 milliards de dollars pour reprendre le concepteur de chips ARM, même si cet accord n'a pas encore été agréé par les différents régulateurs.

5. AMD a libéré 35 milliards de dollars pour racheter la firme de composants Xilinx, mais cet accord n'est lui pas encore approuvé non plus.

6. IBM a en 2019 racheté le producteur open source Red Hat pour 34 milliards de dollars.

En effectuant le présent rachat, Microsoft a du reste plus que doublé le montant de sa précédente 'plus importante reprise'. En 2016, l'entreprise avait en effet racheté la firme de réseaux LinkedIn pour pas moins de 26 milliards de dollars.

A noter aussi:

  • Facebook a versé 19 milliards de dollars pour Whatsapp.
  • Salesforce a déboursé 27,7 milliards de dollars pour Slack.
  • Oracle a englouti Cerner pour 28,3 milliards de dollars.
  • HP a absorbé Compaq pour 33,6 milliards de dollars.
Dans un monde où les firmes technologiques acquièrent une valeur marchande toujours plus élevée - jusqu'à un trillion pour Apple par exemple -, il n'est pas insensé qu'on propose toujours plus d'argent pour des rachats dans le secteur. Il n'étonnera non plus personne que nombre de ces plus volumineux rachats ont été effectués ces quelques dernières années. Le principal rachat de l'histoire technologique récente concerne toutefois plutôt une infrastructure.1. L'accord américain conclu entre Verizon et Vodafone en 2013 semble le plus important. Il fut question d'un montant de 130 milliards de dollars pour le rachat du réseau mobile.2. Microsoft propose cette semaine 69 milliards de dollars pour Activision Blizzard dans le cadre d'un deal qui, une fois approuvé par les autorités, pourrait être entériné fin 2023.3. La reprise d'EMC en 2016 a coûté 67 milliards de dollars à Dell.4. Le fondeur de puces Nvidia a l'année dernière versé 54 milliards de dollars pour reprendre le concepteur de chips ARM, même si cet accord n'a pas encore été agréé par les différents régulateurs.5. AMD a libéré 35 milliards de dollars pour racheter la firme de composants Xilinx, mais cet accord n'est lui pas encore approuvé non plus.6. IBM a en 2019 racheté le producteur open source Red Hat pour 34 milliards de dollars.En effectuant le présent rachat, Microsoft a du reste plus que doublé le montant de sa précédente 'plus importante reprise'. En 2016, l'entreprise avait en effet racheté la firme de réseaux LinkedIn pour pas moins de 26 milliards de dollars.