Le collectif d'hacktivistes Anonymous a, dans le cadre de son opération #OpISIS, publié une liste de comptes Twitter, profils Facebook, pages Google Plus, sites web de recrutement et adresses e-mail de l'IS qu'il se targue d'avoir contaminés et attaqués.

'Nous maîtrisons internet'

'IS, nous vous avons pour cible et nous paralysons vos sites, comptes et courriels', explique Anonymous dans une nouvelle vidéo. 'Nous vous considérons comme un virus, dont nous sommes le remède. Nous maîtrisons internet.'

Charlie Hebdo

Depuis juin 2014, Anonymous cible l'IS en lançant des attaques DDoS et d'hameçonnage (phishing) et en piratant des mots de passe. Après l'attentat sur Charlie Hebdo à Paris, l'opération #OpISIS a été amplifiée.

Mais quelles que soient les tentatives d'Anonymous, il subsiste encore toute une série de comptes IS actifs, et l'IS vient précisément de lancer un guide pour médias sociaux destiné à aider ses membres à créer des comptes malaisément repérables, selon le Daily Mirror.

Le collectif d'hacktivistes Anonymous a, dans le cadre de son opération #OpISIS, publié une liste de comptes Twitter, profils Facebook, pages Google Plus, sites web de recrutement et adresses e-mail de l'IS qu'il se targue d'avoir contaminés et attaqués. 'Nous maîtrisons internet''IS, nous vous avons pour cible et nous paralysons vos sites, comptes et courriels', explique Anonymous dans une nouvelle vidéo. 'Nous vous considérons comme un virus, dont nous sommes le remède. Nous maîtrisons internet.'Charlie HebdoDepuis juin 2014, Anonymous cible l'IS en lançant des attaques DDoS et d'hameçonnage (phishing) et en piratant des mots de passe. Après l'attentat sur Charlie Hebdo à Paris, l'opération #OpISIS a été amplifiée. Mais quelles que soient les tentatives d'Anonymous, il subsiste encore toute une série de comptes IS actifs, et l'IS vient précisément de lancer un guide pour médias sociaux destiné à aider ses membres à créer des comptes malaisément repérables, selon le Daily Mirror.