Annemie Depuydt est depuis 2008 directrice générale du département ICT unifié de l'université, alors qu'il se composait initialement du centre de calculs et de l'ICT opérationnelle. Dans cette fonction, elle est aussi en charge de la mise à disposition des ressources ICT aux institutions partenaires regroupées sous l'appellation KU Leuven Association. En tout, elle dirige une équipe de 220 personnes.

Cette native de Flandre Occidentale a débuté sa carrière comme programmeuse-analyste, avant de devenir cheffe de projet à l'université. En 2005, elle fut nommée directrice du département 'traitement des informations administratives' et trois ans plus tard, elle prit les rênes du service informatique unifié.

Ursula Dongmo

Pour sa part, Ursula Dongmo est la très ambitieuse superviseuse de l'équipe 'end-to-end service monitoring' chez ING. Elle dirige actuellement une dizaine de personnes qui doivent contrôler tous les services de la banque, afin d'éviter les incidents ou, à défaut, de les résoudre rapidement.

Dongmo a décroché en 2009 un master ingénieur civil à la Faculté Polytechnique de Mons. Ensuite, elle travailla notamment comme développeuse de logiciels pour plusieurs banques via Sopra Banking Software. Elle est active chez ING depuis 2013.

Comme à son habitude, Data News avait sélectionné deux fois dix nominées dans les catégories ICT Woman of the Year et Young ICT Lady of the Year. Plus de dix mille lecteurs ont placé Depuydt et Dongmo dans le top trois. Et c'est le jury spécialisé qui a désigné les lauréates.

C'est la septième fois déjà que Data News élit l'ICT Woman of the Year. Plus de 240 personnes se sont réunies ce jeudi soir au Bozar de Bruxelles pour assister à la remise des récompenses. Les autres nominées étaient Anja Capelle, Anneleen Demasure, Dominique Leroy et Suki Maesen. Chez les Young ICT Ladies, Eva De Vocht, Zoë Ehuhu, Jessica Ruelens et Heleen Van Cauter s'étaient hissées en finale.

Dans le numéro du 5 février de Data News, vous découvrirez une interview détaillée des deux lauréates.

Annemie Depuydt est depuis 2008 directrice générale du département ICT unifié de l'université, alors qu'il se composait initialement du centre de calculs et de l'ICT opérationnelle. Dans cette fonction, elle est aussi en charge de la mise à disposition des ressources ICT aux institutions partenaires regroupées sous l'appellation KU Leuven Association. En tout, elle dirige une équipe de 220 personnes.Cette native de Flandre Occidentale a débuté sa carrière comme programmeuse-analyste, avant de devenir cheffe de projet à l'université. En 2005, elle fut nommée directrice du département 'traitement des informations administratives' et trois ans plus tard, elle prit les rênes du service informatique unifié.Ursula DongmoPour sa part, Ursula Dongmo est la très ambitieuse superviseuse de l'équipe 'end-to-end service monitoring' chez ING. Elle dirige actuellement une dizaine de personnes qui doivent contrôler tous les services de la banque, afin d'éviter les incidents ou, à défaut, de les résoudre rapidement. Dongmo a décroché en 2009 un master ingénieur civil à la Faculté Polytechnique de Mons. Ensuite, elle travailla notamment comme développeuse de logiciels pour plusieurs banques via Sopra Banking Software. Elle est active chez ING depuis 2013.Comme à son habitude, Data News avait sélectionné deux fois dix nominées dans les catégories ICT Woman of the Year et Young ICT Lady of the Year. Plus de dix mille lecteurs ont placé Depuydt et Dongmo dans le top trois. Et c'est le jury spécialisé qui a désigné les lauréates. C'est la septième fois déjà que Data News élit l'ICT Woman of the Year. Plus de 240 personnes se sont réunies ce jeudi soir au Bozar de Bruxelles pour assister à la remise des récompenses. Les autres nominées étaient Anja Capelle, Anneleen Demasure, Dominique Leroy et Suki Maesen. Chez les Young ICT Ladies, Eva De Vocht, Zoë Ehuhu, Jessica Ruelens et Heleen Van Cauter s'étaient hissées en finale.Dans le numéro du 5 février de Data News, vous découvrirez une interview détaillée des deux lauréates.