L'objectif est entre autres de libérer les utilisateurs de 'crapwares', à savoir des applis qui se trouvaient déjà sur votre smartphone, lorsque vous l'avez acheté, ou que vous avez téléchargées une fois, avant de les oublier complètement. La fonction a été pour la première fois introduite dans Android 11 en tant que mesure de confidentialité et va donc supprimer au fil du temps toutes les autorisations des applis inutilisées, afin que vous ne soyez plus tracé en arrière-plan. Tout cela signifie que lorsque vous ouvrirez une appli au bout d'un an, vous devrez de nouveau saisir toutes sortes d'autorisations.

La fonction gagne à présent d'autres versions, à commencer par la 6, Android Marshmallow. Elle sera ainsi disponible pour la grande majorité des 3 milliards d'appareils Android actifs. Elle sera déployée au moyen d'une mise à jour dans Google Play Services en fin d'année. Pour en disposer, il vous faudra donc effectuer une visite au Play Store, après quoi elle sera automatiquement téléchargée.

L'objectif est entre autres de libérer les utilisateurs de 'crapwares', à savoir des applis qui se trouvaient déjà sur votre smartphone, lorsque vous l'avez acheté, ou que vous avez téléchargées une fois, avant de les oublier complètement. La fonction a été pour la première fois introduite dans Android 11 en tant que mesure de confidentialité et va donc supprimer au fil du temps toutes les autorisations des applis inutilisées, afin que vous ne soyez plus tracé en arrière-plan. Tout cela signifie que lorsque vous ouvrirez une appli au bout d'un an, vous devrez de nouveau saisir toutes sortes d'autorisations.La fonction gagne à présent d'autres versions, à commencer par la 6, Android Marshmallow. Elle sera ainsi disponible pour la grande majorité des 3 milliards d'appareils Android actifs. Elle sera déployée au moyen d'une mise à jour dans Google Play Services en fin d'année. Pour en disposer, il vous faudra donc effectuer une visite au Play Store, après quoi elle sera automatiquement téléchargée.