Android 11 se focalise en grande partie sur le clavardage. Toutes les applis de 'chat' recevront ainsi un espace spécifique dans la section des notifications, où l'utilisateur pourra accorder la priorité à certaines conversations, afin qu'elles se manifestent par exemple aussi en mode 'ne pas déranger'.

La nouvelle version introduit aussi les 'bubbles', où les entretiens apparaissent à l'écran sous la forme d'une bulle, ce qui évite de passer d'une appli à l'autre. A première vue, cela ressemble à une copie des 'chatheads' dans Facebook Messenger.

Dans la pratique, Android incorpore désormais un enregistreur d'écrans, capable d'enregistrer tant le son ambiant que celui du téléphone (ou l'un des deux). Il est possible également, via Google Home, de commander tous vos appareils intelligents. Il est aussi plus simple de passer rapidement d'un appareil à l'autre. Pensez ici au passage d'un haut-parleur sans fil à des oreillettes sans fil sans devoir interrompre la musique. Android Auto peut être désormais commandé sans fil, mais uniquement si le véhicule le supporte.

Confidentialité

Pour éviter que les applis aient un accès illimité à votre téléphone ou à vos données, vous pouvez désormais choisir de donner des autorisations uniques à votre micro, appareil photo et localisation et ce, par appli. Vous pouvez aussi prévoir que ces autorisations soient automatiquement supprimées au bout d'un certain temps. Cela s'avère surtout utile pour les applis que vous n'utilisez que rarement, voire jamais, mais qui collectent peut-être des données en toile de fond.

En arrière-plan, notons une mise à jour de Google Play, ce qui permet d'envoyer de manière plus fluide les adaptations en matière de sécurité et de confidentialité. Pour Android Enterprise, votre paramètre de confidentialité personnel pourra être utilisé sur un appareil de l'entreprise. Selon Google, cela permettra au département IT de gérer votre appareil, sans accéder pour autant aux données de profil ou à l'activité qui y figurent.

Chez Google, on déclare qu'Android 11 aboutira dans un premier temps sur les téléphones Pixel, Xiaomi, OPPO et Realme, même si d'autres marques suivront à terme.

Android 11 se focalise en grande partie sur le clavardage. Toutes les applis de 'chat' recevront ainsi un espace spécifique dans la section des notifications, où l'utilisateur pourra accorder la priorité à certaines conversations, afin qu'elles se manifestent par exemple aussi en mode 'ne pas déranger'.La nouvelle version introduit aussi les 'bubbles', où les entretiens apparaissent à l'écran sous la forme d'une bulle, ce qui évite de passer d'une appli à l'autre. A première vue, cela ressemble à une copie des 'chatheads' dans Facebook Messenger.Dans la pratique, Android incorpore désormais un enregistreur d'écrans, capable d'enregistrer tant le son ambiant que celui du téléphone (ou l'un des deux). Il est possible également, via Google Home, de commander tous vos appareils intelligents. Il est aussi plus simple de passer rapidement d'un appareil à l'autre. Pensez ici au passage d'un haut-parleur sans fil à des oreillettes sans fil sans devoir interrompre la musique. Android Auto peut être désormais commandé sans fil, mais uniquement si le véhicule le supporte.ConfidentialitéPour éviter que les applis aient un accès illimité à votre téléphone ou à vos données, vous pouvez désormais choisir de donner des autorisations uniques à votre micro, appareil photo et localisation et ce, par appli. Vous pouvez aussi prévoir que ces autorisations soient automatiquement supprimées au bout d'un certain temps. Cela s'avère surtout utile pour les applis que vous n'utilisez que rarement, voire jamais, mais qui collectent peut-être des données en toile de fond.En arrière-plan, notons une mise à jour de Google Play, ce qui permet d'envoyer de manière plus fluide les adaptations en matière de sécurité et de confidentialité. Pour Android Enterprise, votre paramètre de confidentialité personnel pourra être utilisé sur un appareil de l'entreprise. Selon Google, cela permettra au département IT de gérer votre appareil, sans accéder pour autant aux données de profil ou à l'activité qui y figurent.Chez Google, on déclare qu'Android 11 aboutira dans un premier temps sur les téléphones Pixel, Xiaomi, OPPO et Realme, même si d'autres marques suivront à terme.