Cet apport de fonds d'AMD représente quelque 4% de la capitalisation boursière actuelle de Transmeta. L'entreprise, pour laquelle a travaillé en son temps le gourou de Linux, Linus Torvald, connaît des difficultés majeures. L'an dernier, la société a essuyé une perte nette de près de 24 millions de dollars. Elle a été contrainte de licencier à plusieurs reprises et de proposer sa technologie sous licence à d'autres constructeurs. De son côté, AMD a subi au 1er trimestre de cette année une perte de 611 millions de dollars.AMD avait déjà annoncé son intention d'exploiter davantage la technologie d'économie d'énergie de Transmeta dans ses propres puces. Ce concurrent d'Intel voit baisser sensiblement ses parts de marché conquises avec peine à présent que le Pentium reprend la tête au niveau des performances grâce à la nouvelle architecture de puce Core (et les processeurs Core 2 qui y sont associés). Et la guerre des prix qui en a résulté a été très dommageable à AMD.Tant AMD que Transmeta sont toujours en procès contre Intel. La première estime que le producteur du Pentium a abusé de sa position dominante sur le marché en soutenant financièrement les fabricants de PC et en les mettant sous pression afin qu'ils n'intègrent pas la puce AMD dans leurs machines. De son côté, Transmeta accuse Intel de violation de ses brevets sur les puces économes en énergie. Intel dément ces accusations et a d'ailleurs introduit une contre-plainte contre Transmeta.

Cet apport de fonds d'AMD représente quelque 4% de la capitalisation boursière actuelle de Transmeta. L'entreprise, pour laquelle a travaillé en son temps le gourou de Linux, Linus Torvald, connaît des difficultés majeures. L'an dernier, la société a essuyé une perte nette de près de 24 millions de dollars. Elle a été contrainte de licencier à plusieurs reprises et de proposer sa technologie sous licence à d'autres constructeurs. De son côté, AMD a subi au 1er trimestre de cette année une perte de 611 millions de dollars.AMD avait déjà annoncé son intention d'exploiter davantage la technologie d'économie d'énergie de Transmeta dans ses propres puces. Ce concurrent d'Intel voit baisser sensiblement ses parts de marché conquises avec peine à présent que le Pentium reprend la tête au niveau des performances grâce à la nouvelle architecture de puce Core (et les processeurs Core 2 qui y sont associés). Et la guerre des prix qui en a résulté a été très dommageable à AMD.Tant AMD que Transmeta sont toujours en procès contre Intel. La première estime que le producteur du Pentium a abusé de sa position dominante sur le marché en soutenant financièrement les fabricants de PC et en les mettant sous pression afin qu'ils n'intègrent pas la puce AMD dans leurs machines. De son côté, Transmeta accuse Intel de violation de ses brevets sur les puces économes en énergie. Intel dément ces accusations et a d'ailleurs introduit une contre-plainte contre Transmeta.