Le géant du commerce web ne peut en effet actuellement absorber la demande des Américains, qui stockent des aliments et des produits de nettoyage à cause de la propagation du virus. En mars, Amazon avait également annoncé 100.000 places vacantes, qui ont entre-temps trouvé preneurs.

L'urgence est également démontrée par le fait qu'Amazon impose des limites au shopping en ligne. Les nouveaux clients américains, qui veulent se faire livrer des commandes, sont ainsi placés sur des listes d'attente. De même, certains supermarchés Whole Foods d'Amazon vont réduire leur horaire d'ouverture. Il en résultera que le personnel disposera de plus de temps pour préparer les commandes passées en ligne par les clients existants du géant de l'e-commerce.

Le géant du commerce web ne peut en effet actuellement absorber la demande des Américains, qui stockent des aliments et des produits de nettoyage à cause de la propagation du virus. En mars, Amazon avait également annoncé 100.000 places vacantes, qui ont entre-temps trouvé preneurs.L'urgence est également démontrée par le fait qu'Amazon impose des limites au shopping en ligne. Les nouveaux clients américains, qui veulent se faire livrer des commandes, sont ainsi placés sur des listes d'attente. De même, certains supermarchés Whole Foods d'Amazon vont réduire leur horaire d'ouverture. Il en résultera que le personnel disposera de plus de temps pour préparer les commandes passées en ligne par les clients existants du géant de l'e-commerce.