Amazon a annoncé son propre service de jeux. Il s'agirait d'un service de 'cloud gaming' de type Microsoft xCloud et Google Stadia, où l'utilisateur souscrit un abonnement pour jouer sur la TV ou l'ordinateur, alors que les jeux proprement dits tournent dans le nuage.

Luna fonctionnera sur PC, Mac, les smartphones et Fire TV d'Amazon même. Les jeux seront évidemment hébergés sur AWS, la plate-forme d'hébergement dans le nuage d'Amazon. L'entreprise promet dès le départ des diffusions d'une résolution de 1.080p à soixante frames par seconde. Le support 4K devrait suivre ultérieurement.

On en sait cependant moins à propos des jeux. Control, Resident Evil 7, GRID, Yooka-Laylee et Brothers: A Tale of Two Sons notamment devraient être disponibles durant la phase de test, mais aucun de ces jeux ne peut être vraiment qualifié de nouveau. Par la suite, le nouveau Assassin's Creed: Valhalla, qui sortira plus tard cette année, devrait aussi être proposé.

Phase de test

Luna débutera par une phase de test pour privilégiés. Un abonnement-test, appelé Luna Plus, reviendra à quelque six dollars par mois. Amazon proposera aussi un contrôleur maison à cinquante dollars, même si le service devrait être compatible avec les contrôleurs Xbox et PlayStation assez récents, ainsi qu'une souris et un clavier.

En faisant cette annonce, Amazon est le tout dernier géant technologique à se ruer sur les jeux dans le nuage. Bien que le système existe depuis une éternité déjà - il y a huit ans, il avait même été expérimenté par Belgacom -, le 'cloud gaming' semble à présent vraiment rencontrer le succès et ce, grâce aux services de diffusion TV tels Netflix. Sony et Microsoft entre autres, qui fabriquent depuis assez longtemps déjà des consoles de jeu, s'y sont lancées, de même que des géants technologiques comme Google avec Stadia, et donc à présent aussi Amazon.

La firme de vente au détail est depuis quelque temps déjà bien présente dans le secteur des jeux avec son service de streaming Twitch, surtout populaire pour les 'streams' de joueurs. La migration vers le 'cloud gaming' n'est dès lors pas une idée saugrenue de la part du plus grand fournisseur au monde d'informatique dans le nuage. Tout comme dans le cas de Stadia, la principale question à se poser ici, c'est de savoir quels jeux figureront dans l'offre pour attirer la clientèle. On ne sait du reste pas si et quand le service sera aussi disponible en Belgique.

Amazon a annoncé son propre service de jeux. Il s'agirait d'un service de 'cloud gaming' de type Microsoft xCloud et Google Stadia, où l'utilisateur souscrit un abonnement pour jouer sur la TV ou l'ordinateur, alors que les jeux proprement dits tournent dans le nuage.Luna fonctionnera sur PC, Mac, les smartphones et Fire TV d'Amazon même. Les jeux seront évidemment hébergés sur AWS, la plate-forme d'hébergement dans le nuage d'Amazon. L'entreprise promet dès le départ des diffusions d'une résolution de 1.080p à soixante frames par seconde. Le support 4K devrait suivre ultérieurement.On en sait cependant moins à propos des jeux. Control, Resident Evil 7, GRID, Yooka-Laylee et Brothers: A Tale of Two Sons notamment devraient être disponibles durant la phase de test, mais aucun de ces jeux ne peut être vraiment qualifié de nouveau. Par la suite, le nouveau Assassin's Creed: Valhalla, qui sortira plus tard cette année, devrait aussi être proposé.Phase de testLuna débutera par une phase de test pour privilégiés. Un abonnement-test, appelé Luna Plus, reviendra à quelque six dollars par mois. Amazon proposera aussi un contrôleur maison à cinquante dollars, même si le service devrait être compatible avec les contrôleurs Xbox et PlayStation assez récents, ainsi qu'une souris et un clavier.En faisant cette annonce, Amazon est le tout dernier géant technologique à se ruer sur les jeux dans le nuage. Bien que le système existe depuis une éternité déjà - il y a huit ans, il avait même été expérimenté par Belgacom -, le 'cloud gaming' semble à présent vraiment rencontrer le succès et ce, grâce aux services de diffusion TV tels Netflix. Sony et Microsoft entre autres, qui fabriquent depuis assez longtemps déjà des consoles de jeu, s'y sont lancées, de même que des géants technologiques comme Google avec Stadia, et donc à présent aussi Amazon.La firme de vente au détail est depuis quelque temps déjà bien présente dans le secteur des jeux avec son service de streaming Twitch, surtout populaire pour les 'streams' de joueurs. La migration vers le 'cloud gaming' n'est dès lors pas une idée saugrenue de la part du plus grand fournisseur au monde d'informatique dans le nuage. Tout comme dans le cas de Stadia, la principale question à se poser ici, c'est de savoir quels jeux figureront dans l'offre pour attirer la clientèle. On ne sait du reste pas si et quand le service sera aussi disponible en Belgique.