Son bénéfice s'est établi à 2,5 milliards de dollars contre 197 millions un an plus tôt. Ce faisant, l'entreprise a franchi pour la deuxième fois consécutive la barre des deux milliards trimestriels. Son chiffre d'affaire a, lui, progressé d'un tiers à quasiment 40 pour cent pour atteindre 52,9 milliards de dollars, dont un peu plus de 6 milliards provenaient des services dans le nuage.

Pour le trimestre en cours, l'entreprise de Jeff Bezos, l'homme le plus riche au monde, s'attend à poursuivre sur la même voie. Ces prévisions positives ont eu le don de plaire aux investisseurs, ce qui fait que l'action Amazon a crû dans les tractations d'après-bourse. Plus tôt cette même journée, les actions technologiques s'étaient pourtant tassées du fait de la nervosité des investisseurs après l'annonce des chiffres décevants de Facebook, avec à la clé un recul de pas moins de 19 pour cent du cours de l'action du réseau social à la clôture de la bourse de New York.