Fin de l'année dernière, Visa se mit à facturer 1,5 pour cent de frais de transaction à quiconque commandait un produit au départ de la Grande-Bretagne dans l'UE via Amazon, alors que ce coût était de 0,3 pour cent précédemment. La raison en incombait au Brexit, puisqu'en vertu des règles de l'UE, ces frais de transaction sont limités. Les frais pour les transactions de débit ont eux aussi augmenté.

Ce ne fut pas du goût d'Amazon qui avertit les clients britanniques qu'ils ne pouvaient plus payer avec Visa après le 19 janvier. Tout semblait un moment indiquer qu'Amazon allait répudier le géant des cartes de crédit dans d'autres pays également.

A présent, les deux entreprises déclarent dans un communiqué avoir réglé leur litige, même si on ne sait pas clairement si les frais supplémentaires vont être supprimés. Les deux firmes signalent vouloir encore collaborer à l'avenir sur de nouveaux produits et de nouvelles technologies de paiement.

Fin de l'année dernière, Visa se mit à facturer 1,5 pour cent de frais de transaction à quiconque commandait un produit au départ de la Grande-Bretagne dans l'UE via Amazon, alors que ce coût était de 0,3 pour cent précédemment. La raison en incombait au Brexit, puisqu'en vertu des règles de l'UE, ces frais de transaction sont limités. Les frais pour les transactions de débit ont eux aussi augmenté.Ce ne fut pas du goût d'Amazon qui avertit les clients britanniques qu'ils ne pouvaient plus payer avec Visa après le 19 janvier. Tout semblait un moment indiquer qu'Amazon allait répudier le géant des cartes de crédit dans d'autres pays également.A présent, les deux entreprises déclarent dans un communiqué avoir réglé leur litige, même si on ne sait pas clairement si les frais supplémentaires vont être supprimés. Les deux firmes signalent vouloir encore collaborer à l'avenir sur de nouveaux produits et de nouvelles technologies de paiement.