BMW, Audi et Mercedes avaient racheté l'année dernière à Nokia ce grand concurrent de la néerlandaise TomTom. L'entreprise technologique finnoise a aussi revendu sa division GSM et se concentre à présent entièrement sur la production d'équipement pour réseaux télécoms.

Les propriétaires allemands négocient depuis assez longtemps déjà avec de possibles nouveaux investisseurs, surtout dans le secteur automobile. (Belga/WK)