Amazon, qui a débuté en tant que librairie en ligne pour devenir à présent un magasin où l'on trouve de tout, a révélé son chiffe d'affaires du troisième trimestre. Il en ressort que les rentrées des ventes se sont établies à 43,7 milliards de dollars, en hausse de 34 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année dernière. Ce montant inclut aussi 1,3 milliard de dollars de Whole Foods, la chaîne de supermarchés qu'Amazon a rachetée plus tôt cette année. Sans cela, le chiffre d'affaires aurait quand même crû de 29 pour cent.

Au sein d'Amazon, la division en croissance la plus forte est Amazon Web Services. La plate-forme 'cloud' du géant technologique a rapporté 4,58 milliards de dollars, soit 42 pour cent de plus qu'un an auparavant.

Autre point intéressant: au troisième trimestre, Amazon s'est enrichi de 160.000 collaborateurs, dont 87.000 proviennent de l'accord de rachat de Whole Foods. En tout, pas moins d'un demi-million de personnes travaillent actuellement pour le géant technologique.

Ce troisième trimestre est le dixième successif au cours duquel Amazon enregistre du bénéfice, même si les analystes ne s'attendaient pas à ce que les rentrées de l'entreprise soient si importantes. Directement après l'annonce, le cours de l'action d'Amazon a progressé de 8 pour cent environ.

Amazon, qui a débuté en tant que librairie en ligne pour devenir à présent un magasin où l'on trouve de tout, a révélé son chiffe d'affaires du troisième trimestre. Il en ressort que les rentrées des ventes se sont établies à 43,7 milliards de dollars, en hausse de 34 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année dernière. Ce montant inclut aussi 1,3 milliard de dollars de Whole Foods, la chaîne de supermarchés qu'Amazon a rachetée plus tôt cette année. Sans cela, le chiffre d'affaires aurait quand même crû de 29 pour cent.Au sein d'Amazon, la division en croissance la plus forte est Amazon Web Services. La plate-forme 'cloud' du géant technologique a rapporté 4,58 milliards de dollars, soit 42 pour cent de plus qu'un an auparavant.Autre point intéressant: au troisième trimestre, Amazon s'est enrichi de 160.000 collaborateurs, dont 87.000 proviennent de l'accord de rachat de Whole Foods. En tout, pas moins d'un demi-million de personnes travaillent actuellement pour le géant technologique.Ce troisième trimestre est le dixième successif au cours duquel Amazon enregistre du bénéfice, même si les analystes ne s'attendaient pas à ce que les rentrées de l'entreprise soient si importantes. Directement après l'annonce, le cours de l'action d'Amazon a progressé de 8 pour cent environ.