Amatus est un Mobile Virtual Network Operator (MVNO). Cela signifie que cette petite entreprise ne possède pas de réseau propre, mais exploite la capacité d'autres opérateurs. Concrètement, il s'agit du réseau de Base en Belgique, tout comme aux Pays-Bas, elle utilise la capacité du réseau de Telfort. Base et Telfort sont toutes deux filiales de KPN.Le nouvel opérateur déclare vouloir surtout cibler les usagers professionnels et les voyageurs d'affaires, parce qu'Amatus dispose d'un service adapté aux appels internationaux. Dans sa brochure, l'entreprise affirme permettre une économie de 50 à 75 pour cent sur la facture téléphonique mobile habituelle des utilisateurs internationaux. Amatus prétend avoir pris de vitesse la Commission européenne, qui avait récemment annoncé, par la voix de sa commissaire Viviane Reding, vouloir s'attaquer aux tarifs d'itinérance (roaming) européens.Cela se fera en opérant avec trois zones tarifaires: Europe, Etats-Unis et "Rest of the world" (ROW) et avec plusieurs cartes SIM par GSM. Pour les communications internationales, Amatus change de carte SIM pour obtenir la formule la plus économique. Provisoirement, il n'y aura cependant sur le marché qu'un seul appareil qui pourra contenir deux cartes SIM différentes, le Sony Ericsson T630. Amatus proposera elle-même comme alternative un "smart connector" pouvant accueillir 6 cartes SIM et établissant la connexion via Bluetooth avec votre GSM.

Amatus est un Mobile Virtual Network Operator (MVNO). Cela signifie que cette petite entreprise ne possède pas de réseau propre, mais exploite la capacité d'autres opérateurs. Concrètement, il s'agit du réseau de Base en Belgique, tout comme aux Pays-Bas, elle utilise la capacité du réseau de Telfort. Base et Telfort sont toutes deux filiales de KPN.Le nouvel opérateur déclare vouloir surtout cibler les usagers professionnels et les voyageurs d'affaires, parce qu'Amatus dispose d'un service adapté aux appels internationaux. Dans sa brochure, l'entreprise affirme permettre une économie de 50 à 75 pour cent sur la facture téléphonique mobile habituelle des utilisateurs internationaux. Amatus prétend avoir pris de vitesse la Commission européenne, qui avait récemment annoncé, par la voix de sa commissaire Viviane Reding, vouloir s'attaquer aux tarifs d'itinérance (roaming) européens.Cela se fera en opérant avec trois zones tarifaires: Europe, Etats-Unis et "Rest of the world" (ROW) et avec plusieurs cartes SIM par GSM. Pour les communications internationales, Amatus change de carte SIM pour obtenir la formule la plus économique. Provisoirement, il n'y aura cependant sur le marché qu'un seul appareil qui pourra contenir deux cartes SIM différentes, le Sony Ericsson T630. Amatus proposera elle-même comme alternative un "smart connector" pouvant accueillir 6 cartes SIM et établissant la connexion via Bluetooth avec votre GSM.