Amadys fournira notamment de la fibre optique, des canalisations, des ouvertures d'inspection et des blocs modulaires à Fiberklaar. La valeur du contrat n'a pas été communiquée, mais l'investissement total de Fiberklaar sera de 2,5 milliards d'euros en vue de connecter d'ici 2028 un million et demi d'habitations à la fibre optique en Flandre.

Fiberklaar est la co-entreprise conclue entre EQT et Proximus pour le déploiement de la fibre optique. Concrètement, il s'agit de Delta Fiber, une filiale d'EQT, qui collabore avec l'opérateur télécom en Flandre. Pour la Wallonie, il existe un accord similaire avec Eurofiber.

Le choix d'Amadys n'est pas tout à fait étonnant. Delta Fiber collabore en effet depuis assez longtemps déjà avec Amadys via sa filiale Infraconcepts aux Pays-Bas. Chez Amadys, un groupe de quelque vingt entreprises, c'est la firme récemment rachetée Tecnolimit qui fournira les POP. La filiale Crosswise fournira de son côté tous les matériaux de réseau passifs.

'Cela représente beaucoup pour Amadys que de pouvoir contribuer aux expériences de navigation et de streaming à la vitesse de la lumière, et de garantir des conditions de télétravail ultrastables pour les habitants de Flandre. Comme nous fournirons tous les matériaux de réseau passifs: des Points of Presence (POP) jusqu'aux Fiber Termination Units (FTU) chez le client même, le tout conçu en un réseau bout-à-bout unique, notre rôle sera d'une importance vitale dans l'apport Fiber To The Home (FTTH)', affirme Hein Wilderjans, CEO d'Amadys.

Amadys fournira notamment de la fibre optique, des canalisations, des ouvertures d'inspection et des blocs modulaires à Fiberklaar. La valeur du contrat n'a pas été communiquée, mais l'investissement total de Fiberklaar sera de 2,5 milliards d'euros en vue de connecter d'ici 2028 un million et demi d'habitations à la fibre optique en Flandre.Fiberklaar est la co-entreprise conclue entre EQT et Proximus pour le déploiement de la fibre optique. Concrètement, il s'agit de Delta Fiber, une filiale d'EQT, qui collabore avec l'opérateur télécom en Flandre. Pour la Wallonie, il existe un accord similaire avec Eurofiber.Le choix d'Amadys n'est pas tout à fait étonnant. Delta Fiber collabore en effet depuis assez longtemps déjà avec Amadys via sa filiale Infraconcepts aux Pays-Bas. Chez Amadys, un groupe de quelque vingt entreprises, c'est la firme récemment rachetée Tecnolimit qui fournira les POP. La filiale Crosswise fournira de son côté tous les matériaux de réseau passifs.'Cela représente beaucoup pour Amadys que de pouvoir contribuer aux expériences de navigation et de streaming à la vitesse de la lumière, et de garantir des conditions de télétravail ultrastables pour les habitants de Flandre. Comme nous fournirons tous les matériaux de réseau passifs: des Points of Presence (POP) jusqu'aux Fiber Termination Units (FTU) chez le client même, le tout conçu en un réseau bout-à-bout unique, notre rôle sera d'une importance vitale dans l'apport Fiber To The Home (FTTH)', affirme Hein Wilderjans, CEO d'Amadys.