Alphabet ferme Schaft, le département robotique secret qui a conçu des robots bipèdes, qui pouvaient notamment être utilisés lors de catastrophes. Voilà ce qu'annonce Nikkei. La nouvelle a été entre-temps confirmée au site technologique TechCrunch. Schaft est le petit frère plus secret, ou en tout cas moins médiatisé, de Boston Dynamics, connu pour ses chiens-robots capables d'ouvrir les portes. Schaft a été fondé en 2012 par un groupe de chercheurs de l'université de Tokyo et fut, tout comme Boston Dynamics, racheté par Alphabet en 2013.

Les intérêts d'Alphabet semblent depuis lors s'être cependant désagrégés. Le géant technologique se focalise aujourd'hui davantage sur les robots industriels et sur des éléments tels les bras robotisés que sur des robots complètement indépendants. Conjointement avec Boston Dynamics, Schaft aurait l'année dernière déjà dû être revendu au géant technologique japonais SoftBank, spécialisé dans diverses activités robotiques. SoftBank est connu notamment pour son robot de conversations Pepper. L'accord avec Boston Dynamics a été finalisé, mais pas celui avec Schaft.

Tout semble indiquer aujourd'hui qu'Alphabet ne souhaite pas vendre Schaft à quelqu'un d'autre. Après le départ de l'expert en robotique Andy Rubin (dont le parachute doré après des plaintes pour intimidation sexuelle a entraîné des protestations parmi le personnel), l'entreprise ne semble plus savoir à quoi s'en tenir. Le département sera fermé, et Alphabet recherche une solution pour les employés restants.