Pour le Benelux, Alibaba entend être 'une porte ouverte vers la Chine', y a-t-on déclaré ce mercredi, en vue d'introduire les marques et produits européens auprès du consommateur chinois. ''En Chine, il y a pour l'instant, suite à la croissance économique, une forte demande de produits en provenance des Pays-Bas et de la Belgique, qui sont connus pour être fabriqués conformément à des normes de qualité et de sécurité rigoureuses'', ajoute-t-on chez Alibaba.

Il n'est donc pas ici question d'importation de produits chinois, mais d'exportation de produits du Benelux vers la Chine, en l'occurrence des produits alimentaires, des fleurs, de l'électronique à la consommation, des appareils ménagers, des produits pour les bébés et des jouets.

Précédemment déjà, l'entreprise avait ouvert des filiales en Italie, en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. (ANP/WK)

Pour le Benelux, Alibaba entend être 'une porte ouverte vers la Chine', y a-t-on déclaré ce mercredi, en vue d'introduire les marques et produits européens auprès du consommateur chinois. ''En Chine, il y a pour l'instant, suite à la croissance économique, une forte demande de produits en provenance des Pays-Bas et de la Belgique, qui sont connus pour être fabriqués conformément à des normes de qualité et de sécurité rigoureuses'', ajoute-t-on chez Alibaba.Il n'est donc pas ici question d'importation de produits chinois, mais d'exportation de produits du Benelux vers la Chine, en l'occurrence des produits alimentaires, des fleurs, de l'électronique à la consommation, des appareils ménagers, des produits pour les bébés et des jouets.Précédemment déjà, l'entreprise avait ouvert des filiales en Italie, en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne. (ANP/WK)