Durant son quatrième trimestre, Amazon a réalisé un chiffre d'affaires de 72,4 milliards de dollars, contre 60,45 milliards de dollars durant la même période de l'année précédente. Le bénéfice net s'est établi à 3 milliards de dollars, contre 1,9 milliard l'année dernière. Selon Amazon, 801 millions de dollars auraient encore pu venir s'y ajouter sans les cours de change fluctuants qui ont impacté les résultats.

Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le géant de la vente au détail, des médias, de l'AI et des nuages a enregistré un chiffre d'affaires de 232,9 milliards de dollars, ce qui représente plus ou moins le PNB du Portugal. En 2017, l'entreprise avait réalisé un chiffre d'affaires de 177,9 milliards de dollars. La croissance est donc de 31 pour cent. Ces chiffres ne tiennent pas compte non plus d'un montant d'1,3 milliard de dollars en raison des cours de change fluctuants.

Le bénéfice net annuel s'inscrit à 10,1 milliards de dollars, contre 3 milliards de dollars en 2017.

Commande vocale

Selon Jeff Bezos, ces résultats sont surtout dus au succès des appareils intégrant l'assistant vocal Alexa d'Amazon. L'Echo Dot surtout a fait nettement mieux que l'année précédente. Bezos laisse entendre que l'équipe de chercheurs à l'initiative d'Alexa a doublé de volume, ce qui se répercute sur les ventes.

En outre, l'entreprise fait observer qu'elle a l'an dernier aux Etats-Unis augmenté les salaires minima jusqu'à 15 dollars l'heure. En Grande-Bretagne, on en est à 10,5 livres à Londres et à 9,5 livres à l'extérieur. La multinationale a de ce fait reçu pas moins de 850.000 postulations, soit deux fois plus que la normale.

AWS

La division 'cloud' d'Amazon a rapporté 2,2 milliards de dollars de bénéfice d'exploitation et 7,43 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre 5,11 milliards de dollars en 2017.

Amazon a notamment ouvert un AWS GovCloud dans l'est des Etats-Unis et un centre de données européen à Stockholm. L'année dernière, l'entreprise a aussi annoncé des projets AWS au Cap et à Milan, qui devraient être opérationnels d'ici le premier semestre de 2020.