Airbnb avait en août introduit auprès du contrôleur boursier américain SEC une demande d'entrée à la bourse New York, comme l'avait signalé l'entreprise en son temps. Le site de location d'habitations souhaite rendre cette demande publique en novembre, après les élections présidentielles américaines, et cible une entrée à la bourse (IPO) quelque part en décembre, selon des initiés. Ces sources, qui souhaitent garder l'anonymat, préviennent cependant que le timing peut changer et dépend des conditions du marché.

Profiter de la crise du corona

L'entreprise pourrait atteindre une valeur marchande supérieure à 30 milliards de dollars après son entrée à la bourse, apprend-on. Ce serait sensiblement plus que 18 milliards auxquels Airbnb avait été évaluée en avril, lorsque l'entreprise fit l'objet de 2 milliards de dollars de prêt. Avant cela, la valeur d'Airbnb atteignait 21 milliards de dollars.

Ces derniers temps, Airbnb a pu profiter de la crainte de nombreux voyageurs de séjourner dans de grands hôtels pendant la propagation du coronavirus. En lieu et place, ils préfèrent opter pour un hébergement plus modeste. En juillet, l'entreprise a annoncé pour la première fois depuis début mars avoir enregistré plus d'un million de nuitées en une seule journée.

Airbnb avait en août introduit auprès du contrôleur boursier américain SEC une demande d'entrée à la bourse New York, comme l'avait signalé l'entreprise en son temps. Le site de location d'habitations souhaite rendre cette demande publique en novembre, après les élections présidentielles américaines, et cible une entrée à la bourse (IPO) quelque part en décembre, selon des initiés. Ces sources, qui souhaitent garder l'anonymat, préviennent cependant que le timing peut changer et dépend des conditions du marché.L'entreprise pourrait atteindre une valeur marchande supérieure à 30 milliards de dollars après son entrée à la bourse, apprend-on. Ce serait sensiblement plus que 18 milliards auxquels Airbnb avait été évaluée en avril, lorsque l'entreprise fit l'objet de 2 milliards de dollars de prêt. Avant cela, la valeur d'Airbnb atteignait 21 milliards de dollars.Ces derniers temps, Airbnb a pu profiter de la crainte de nombreux voyageurs de séjourner dans de grands hôtels pendant la propagation du coronavirus. En lieu et place, ils préfèrent opter pour un hébergement plus modeste. En juillet, l'entreprise a annoncé pour la première fois depuis début mars avoir enregistré plus d'un million de nuitées en une seule journée.