La nouvelle plate-forme de 'matchmaking' d'Agoria est un tableau numérique offrant une vue synoptique des profils disponibles et des entreprises où ils se trouvent, selon Agoria.

Adoucir l'impact de la crise

'Avec cette plate-forme, nous entendons apporter notre petite pierre en vue d'adoucir autant que possible l'impact de la crise du corona pour nos membres et leur personnel', explique Dominique Du Tré, Director Services chez Agoria. 'Nombre d'entreprises nous disent que le volume des commandes a chuté, mais aussi que beaucoup de projets innovants ou autres en cours ou planifiés sont temporairement mis en attente. Il en résulte que ces entreprises possèdent pour l'instant un excédent de profils hautement qualifiés, souvent techniques. Elles ne souhaitent évidemment pas s'en séparer, car dès que leurs activités reprendront, elles en auront vraiment besoin.'

Possibilités juridiques

La fédération technologique espère que le plus grand nombre d'entreprises possible, qui en sont membres et qui pâtissent d'un excédent temporaire de personnel, trouveront une solution adéquate sur la plate-forme de 'matchmaking' (rapprochement d'affinités). Agoria donnera un de ces prochains jours des explications plus détaillées sur les formules qui sont juridiquement possibles pour matérialiser la collaboration entre la partie proposant du personnel excédentaire et la partie demandeuse.

La nouvelle plate-forme de 'matchmaking' d'Agoria est un tableau numérique offrant une vue synoptique des profils disponibles et des entreprises où ils se trouvent, selon Agoria.Adoucir l'impact de la crise'Avec cette plate-forme, nous entendons apporter notre petite pierre en vue d'adoucir autant que possible l'impact de la crise du corona pour nos membres et leur personnel', explique Dominique Du Tré, Director Services chez Agoria. 'Nombre d'entreprises nous disent que le volume des commandes a chuté, mais aussi que beaucoup de projets innovants ou autres en cours ou planifiés sont temporairement mis en attente. Il en résulte que ces entreprises possèdent pour l'instant un excédent de profils hautement qualifiés, souvent techniques. Elles ne souhaitent évidemment pas s'en séparer, car dès que leurs activités reprendront, elles en auront vraiment besoin.'Possibilités juridiquesLa fédération technologique espère que le plus grand nombre d'entreprises possible, qui en sont membres et qui pâtissent d'un excédent temporaire de personnel, trouveront une solution adéquate sur la plate-forme de 'matchmaking' (rapprochement d'affinités). Agoria donnera un de ces prochains jours des explications plus détaillées sur les formules qui sont juridiquement possibles pour matérialiser la collaboration entre la partie proposant du personnel excédentaire et la partie demandeuse.