Des esprits malfaisants risquent en effet d'exploiter ces failles au moyen d'un fichier spécialement conçu et ressemblant à première vue à un petit film Flash. La visite d'un site web avec ce genre d'animation Flash mal intentionnée pourrait déjà causer une "contamination", ce qu'on appelle dans le jargon "drive by downloads".Les bogues sont tellement sérieux que Microsoft a déjà envoyé une mise en garde à leur propos. Il y a quelque temps, Macromedia avait déjà affirmé que son programme Flash comptait un plus grand nombre d'utilisateurs que la plus récente version (6) du navigateur web dominant le marché Internet Explorer (IE) de Microsoft. Adobe signale encore que c'est Microsoft qui a découvert les brèches.

Des esprits malfaisants risquent en effet d'exploiter ces failles au moyen d'un fichier spécialement conçu et ressemblant à première vue à un petit film Flash. La visite d'un site web avec ce genre d'animation Flash mal intentionnée pourrait déjà causer une "contamination", ce qu'on appelle dans le jargon "drive by downloads".Les bogues sont tellement sérieux que Microsoft a déjà envoyé une mise en garde à leur propos. Il y a quelque temps, Macromedia avait déjà affirmé que son programme Flash comptait un plus grand nombre d'utilisateurs que la plus récente version (6) du navigateur web dominant le marché Internet Explorer (IE) de Microsoft. Adobe signale encore que c'est Microsoft qui a découvert les brèches.