Les utilisateurs vénézuéliens ont jusqu'à la fin du mois pour télécharger leur travail chez Adobe, après quoi leurs comptes seront fermés. Voilà ce qu'annonce Adobe dans un mail envoyé aux clients concernés. L'entreprise interrompt ses services aux Vénézuéliens pour répondre aux sanctions américaines. Un mandat exécutif délivré en août interdit en effet tout commerce avec le Venezuela.

Nombre de designers et autres professionnels de la création dépendent des logiciels d'Adobe pour leur travail, comme par exemple Photoshop, Illustrator, InDesign, Acrobat et Reader. La plupart de ces logiciels sont ces dernières années passés du stade d'achat unique à celui de service d'abonnement dans le nuage. Les remboursements n'ayant pas été faits, les clients bénéficiant par exemple encore d'un délai de quelques mois sur leur abonnement annuel, en seront pour leurs frais. L'exclusion s'applique également aux services gratuits comme le site-portefeuille en ligne Behance d'Adobe. Les graphistes, qui ont ainsi bâti leur réputation, perdent donc directement aussi tous leurs suiveurs.