Le Belge Dries Buytaert a créé Acquia en 2007 en tant que prolongement commercial de la plate-forme CMS open source Drupal qu'il avait développée précédemment. En septembre, Acquia a accueilli un nouvel actionnaire majoritaire. Depuis lors, la valeur de l'entreprise a atteint quasiment un milliard de dollars, et des rachats semblaient donc évidents.

Tel est à présent le cas. L'entreprise Acquia établie à Boston rachète AgilOne, une firme de la Silicon Valley, qui centralise les données de clients à partir de différents canaux. Les 120 membres du personnel d'AgilOne rejoindront les collaborateurs d'Acquia. Omer Artun, le fondateur et CEO d'AgilOne, deviendra responsable scientifique chez Acquia.

Le montant du rachat n'a pas été révélé. L'entreprise s'attend à entériner l'accord au cours de la semaine prochaine, après quoi elle pourra dans les nonante jours qui suivent intégrer la technologie d'AgilOne dans ses logiciels.

AgilOne exploite l'apprentissage machine pour collecter les données de clients à partir de plusieurs canaux, afin de les analyser par la suite. Les détaillants ont par exemple souvent le même client dans différents systèmes, sous divers noms, comme 'Dries Buytaert' dans un système et 'D. Buytaert' dans un autre. Le logiciel peut notamment prévoir si un client est sensible à des ristournes spéciales ou s'il est prêt à payer directement le prix plein, selon The Wall Street Journal. Des firmes telles Adobe et Salesforce ont ces dernières années aussi investi dans ce type de technologie.

"Les spécialistes du marketing exigent davantage de flexibilité et de contrôle des outils qu'ils utilisent en customer experience. Malheureusement, nombre de ces anciens outils sont coûteux, manquent d'interactions en temps réel et d'API modernes, et confinent les données dans des silos, afin qu'elles ne soient pas accessibles pour d'autres applications", déclare Buytaert. "AgilOne et Acquia reposent toutes deux sur la technologie open source et récoltent les données de systèmes externes par le biais d'API ouvertes, ce qui simplifie grandement la vie des experts en marketing souhaitant obtenir très rapidement l'image d'un client."

Le Belge Dries Buytaert a créé Acquia en 2007 en tant que prolongement commercial de la plate-forme CMS open source Drupal qu'il avait développée précédemment. En septembre, Acquia a accueilli un nouvel actionnaire majoritaire. Depuis lors, la valeur de l'entreprise a atteint quasiment un milliard de dollars, et des rachats semblaient donc évidents.Tel est à présent le cas. L'entreprise Acquia établie à Boston rachète AgilOne, une firme de la Silicon Valley, qui centralise les données de clients à partir de différents canaux. Les 120 membres du personnel d'AgilOne rejoindront les collaborateurs d'Acquia. Omer Artun, le fondateur et CEO d'AgilOne, deviendra responsable scientifique chez Acquia.Le montant du rachat n'a pas été révélé. L'entreprise s'attend à entériner l'accord au cours de la semaine prochaine, après quoi elle pourra dans les nonante jours qui suivent intégrer la technologie d'AgilOne dans ses logiciels.AgilOne exploite l'apprentissage machine pour collecter les données de clients à partir de plusieurs canaux, afin de les analyser par la suite. Les détaillants ont par exemple souvent le même client dans différents systèmes, sous divers noms, comme 'Dries Buytaert' dans un système et 'D. Buytaert' dans un autre. Le logiciel peut notamment prévoir si un client est sensible à des ristournes spéciales ou s'il est prêt à payer directement le prix plein, selon The Wall Street Journal. Des firmes telles Adobe et Salesforce ont ces dernières années aussi investi dans ce type de technologie."Les spécialistes du marketing exigent davantage de flexibilité et de contrôle des outils qu'ils utilisent en customer experience. Malheureusement, nombre de ces anciens outils sont coûteux, manquent d'interactions en temps réel et d'API modernes, et confinent les données dans des silos, afin qu'elles ne soient pas accessibles pour d'autres applications", déclare Buytaert. "AgilOne et Acquia reposent toutes deux sur la technologie open source et récoltent les données de systèmes externes par le biais d'API ouvertes, ce qui simplifie grandement la vie des experts en marketing souhaitant obtenir très rapidement l'image d'un client."