Via Bridge, comme la plate-forme s'appelle, les travailleurs peuvent s'inscrire sur une base volontaire. Ils se voient alors offrir la chance, via Acerta, de rejoindre temporairement une autre entreprise, avant de revenir ultérieurement chez leur employeur d'origine. Pendant tout ce temps, ils conservent leur couverture sociale et leurs acquis contractuels.

Marché du travail plus flexible

'En raison de la crise du corona, de nombreuses entreprises ont dû réduire leurs activités, alors que d'autres ont eu plus de travail en adaptant ou non leurs activités. Pensons ici à la production de masques, de panneaux de plexiglas, d'éléments de signalétique, etc.', explique Kathelijne Verboomen d'Acerta. 'Les entreprises agricoles utilisant des travailleurs saisonniers risquent aussi de manquer de main d'oeuvre. C'est dans ces secteurs et dans des périodes comme celle-ci que le partage de personnel rend le marché du travail plus flexible.'

Cette idée n'est du reste pas entièrement neuve. La fédération technologique Agoria avait en juin déjà introduit une plate-forme d'échange ciblant spécifiquement les ingénieurs et d'autres profils hautement qualifiés.

Via Bridge, comme la plate-forme s'appelle, les travailleurs peuvent s'inscrire sur une base volontaire. Ils se voient alors offrir la chance, via Acerta, de rejoindre temporairement une autre entreprise, avant de revenir ultérieurement chez leur employeur d'origine. Pendant tout ce temps, ils conservent leur couverture sociale et leurs acquis contractuels.'En raison de la crise du corona, de nombreuses entreprises ont dû réduire leurs activités, alors que d'autres ont eu plus de travail en adaptant ou non leurs activités. Pensons ici à la production de masques, de panneaux de plexiglas, d'éléments de signalétique, etc.', explique Kathelijne Verboomen d'Acerta. 'Les entreprises agricoles utilisant des travailleurs saisonniers risquent aussi de manquer de main d'oeuvre. C'est dans ces secteurs et dans des périodes comme celle-ci que le partage de personnel rend le marché du travail plus flexible.'Cette idée n'est du reste pas entièrement neuve. La fédération technologique Agoria avait en juin déjà introduit une plate-forme d'échange ciblant spécifiquement les ingénieurs et d'autres profils hautement qualifiés.