En Belgique, huit pour cent de tout le trafic web proviennent des smartphones et tablettes. Les appareils mobiles effectuent de ce fait un important bond en avant, puisque ce pourcentage n'était que d'1 pour cent, il y a deux ans encore.

Les produits d'Apple sont dans notre pays les appareils mobiles par excellence pour naviguer sur le net: le mois dernier, deux visites de sites web sur trois étaient l'apanage d'un iPhone ou d'un iPad. Android gagne du terrain: en novembre 2012, le système d'exploitation de Google possédait une part de marché de 30 pour cent en Belgique. Le trafic internet que Nokia, Microsoft et BlackBerry génèrent, est négligeable, selon Semetis.

Pour ce qui est de la navigation sur les ordinateurs de bureau (desktops), Microsoft domine encore et toujours de la tête et des épaules: en janvier, 90 pour cent des utilisateurs surfaient avec un PC Windows, alors que les 10 pour cent restants environ utilisaient un ordinateur d'Apple avec OSX.

Entre janvier 2012 et janvier 2013, Internet Explorer a perdu de plus en plus de terrain. Internet Explorer 7 ne représente plus que 8 pour cent de tout le trafic web, alors que Google Chrome en est quasiment à une part de marché de 20 pour cent. Assez bizarrement, Firefox n'apparaît pas dans les chiffres cités par Semetis.

En Belgique, huit pour cent de tout le trafic web proviennent des smartphones et tablettes. Les appareils mobiles effectuent de ce fait un important bond en avant, puisque ce pourcentage n'était que d'1 pour cent, il y a deux ans encore. Les produits d'Apple sont dans notre pays les appareils mobiles par excellence pour naviguer sur le net: le mois dernier, deux visites de sites web sur trois étaient l'apanage d'un iPhone ou d'un iPad. Android gagne du terrain: en novembre 2012, le système d'exploitation de Google possédait une part de marché de 30 pour cent en Belgique. Le trafic internet que Nokia, Microsoft et BlackBerry génèrent, est négligeable, selon Semetis. Pour ce qui est de la navigation sur les ordinateurs de bureau (desktops), Microsoft domine encore et toujours de la tête et des épaules: en janvier, 90 pour cent des utilisateurs surfaient avec un PC Windows, alors que les 10 pour cent restants environ utilisaient un ordinateur d'Apple avec OSX. Entre janvier 2012 et janvier 2013, Internet Explorer a perdu de plus en plus de terrain. Internet Explorer 7 ne représente plus que 8 pour cent de tout le trafic web, alors que Google Chrome en est quasiment à une part de marché de 20 pour cent. Assez bizarrement, Firefox n'apparaît pas dans les chiffres cités par Semetis.