Les dépenses pour cette année sont une évaluation de l'analyste de marché IDC et représenteraient une croissance de 15,4 pour cent par rapport aux 646 milliards investis l'année dernière.

IDC fait observer que l'IoT commence à faire partie de la vie de tous les jours dans différents secteurs industriels, mais aussi dans les pouvoirs publics et chez les consommateurs. L'IoT améliore l'efficience des entreprises, leur donne une meilleure vision de leurs processus et les aide à prendre des décisions en temps réel.

"Le prochain chapitre de l'IoT ne s'écrira qu'au fur et à mesure où l'on migrera de la numérisation physique vers l'automatisation et l'enrichissement de l'expérience humaine dans un monde connecté", déclare Carrie MacGillivray, vicepresident Internet of Things et Mobility chez IDC.

Principaux segments

Si l'on considère à quoi sont consacrées les principales dépenses dans l'industrie, on relève surtout la 'fabrication discrète' avec 119 milliards de dollars pour cette année. La 'fabrication discrète' est un processus de production à composantes fixes, comme par exemple la réalisation d'un meuble. On trouve ensuite le 'process manufacturing' (78 milliards de dollars), à savoir un processus de production à composantes variables. A la troisième place, il y a le transport (71 milliards de dollars), et à la quatrième les 'utilities' (61 milliards de dollars), tels les réseaux de gaz et d'électricité intelligents.

Et si l'on examine comment sont réparties les dépenses, on observe que ce sont les services IoT qui dominent avec 258 milliards de dollars, suivis par le matériel (250 milliards de dollars) et les achats de modules et de capteurs (200 milliards de dollars). Les logiciels représenteront 154 milliards de dollars de dépenses, mais ce sont eux qui progresseront le plus vite, selon le cabinet d'analystes. Quant aux dépenses en connectivité, elles seront de 83 milliards de dollars.

Aéroports

L'analyste aborde aussi les principaux 'use cases' d'investissements IoT. On les trouve surtout dans l'automatisation des installations d'aéroports, dans la recharge des voitures électriques, dans le contrôle des terres agricoles, dans l'équipement de mesure intégré aux lits (d'hôpitaux) et dans le marketing contextuel dans les magasins.

Le consommateur dépensera lui aussi

Même si IDC se focalise principalement sur le marché professionnel, il fait observer que les dépenses des consommateurs seront également importantes, puisque ce marché représentera cette année 108 milliards de dollars.

Ici, IDC table sur une croissance annuelle de 17,8 pour cent pour les cinq prochaines années. Il est question notamment d'applications 'smart home' (maison intelligente), de bien-être personnel et d'info-divertissement dans les véhicules connectés.