En mai déjà, Microsoft avait annoncé le départ de 1.850 personnes. Cette fois, ce sont 2.850 autres collaborateurs qui passent à la trappe. Voilà ce qu'on peut lire dans des documents transmis au contrôleur boursier américain SEC.

Les licenciements devraient être terminés d'ici juin de l'année prochaine. Ils touchent d'une part la vente et d'autre part des personnes travaillant sur le hardware Windows Phone. Ces collaborateurs étaient en majorité arrivés chez Microsoft, lorsque l'entreprise avait racheté la division téléphonie de Nokia.

Recode fait observer qu'avec cette nouvelle phase de licenciements, Microsoft a quasiment balayé l'ensemble des activités Nokia. Aujourd'hui, l'entreprise occupe 114.000 personnes en tout: 63.000 aux Etats-Unis et 51.000 dans le reste du monde.

En mai déjà, Microsoft avait annoncé le départ de 1.850 personnes. Cette fois, ce sont 2.850 autres collaborateurs qui passent à la trappe. Voilà ce qu'on peut lire dans des documents transmis au contrôleur boursier américain SEC.Les licenciements devraient être terminés d'ici juin de l'année prochaine. Ils touchent d'une part la vente et d'autre part des personnes travaillant sur le hardware Windows Phone. Ces collaborateurs étaient en majorité arrivés chez Microsoft, lorsque l'entreprise avait racheté la division téléphonie de Nokia.Recode fait observer qu'avec cette nouvelle phase de licenciements, Microsoft a quasiment balayé l'ensemble des activités Nokia. Aujourd'hui, l'entreprise occupe 114.000 personnes en tout: 63.000 aux Etats-Unis et 51.000 dans le reste du monde.