Le week-end dernier, quelque quatre cents comptes de clients sur la plate-forme Crypto.com ont été piratés, selon le CEO de celle-ci, Kris Marszalek, dans une interview accordée à Bloomberg TV. Il confirme ainsi des messages précédents, selon lesquels la plate-forme avait été la cible d'une attaque. Lors du piratage, quelque 15 millions de dollars en ETH auraient pris la clé des champs.

Marszalek ne souhaite pas détailler les circonstances du piratage, mais les premiers messages faisant état d'un trafic suspect sur les comptes de Crypto.com sont apparus dimanche déjà. L'entreprise s'abstint durant quelques jours de révéler qu'il y avait un véritable problème, tout en conseillant malgré tout aux utilisateurs de changer leur mot de passe et de re-paramétrer le contrôle à deux facteurs.

Remboursés

Il apparaît néanmoins à présent qu'il s'agissait bien d'un piratage, comme l'a déclaré Marszalek dans l'interview. La plate-forme a été fermée pendant treize heures environ. Les clients, dont l'argent a été volé, seront remboursés. En tout, quelque 15 millions de dollars en ethereum ont disparu, qui ont entre-temps pour moitié été 'blanchis' par une plate-forme appelée Tornado Cash, à en croire la firme de sécurité PeckShield. Sur Tornado Cash, les crypto-espèces peuvent être rendues anonymes en plusieurs étapes, avant d'aboutir chez le véritable destinataire, ce qui s'apparente donc à une réelle opération de blanchiment.

Crypto.com est le quatrième plus important site de distribution de crypto-monnaies au monde. L'entreprise tente cependant de s'imposer davantage au niveau mondial en recourant à la publicité. Aux Etats-Unis, elle a ainsi racheté les droits d'appellation d'un stade de basketball. Chez nous peut-être avez-vous déjà vu des clips publicitaires mettant en scène l'acteur Matt Damon.

Le week-end dernier, quelque quatre cents comptes de clients sur la plate-forme Crypto.com ont été piratés, selon le CEO de celle-ci, Kris Marszalek, dans une interview accordée à Bloomberg TV. Il confirme ainsi des messages précédents, selon lesquels la plate-forme avait été la cible d'une attaque. Lors du piratage, quelque 15 millions de dollars en ETH auraient pris la clé des champs.Marszalek ne souhaite pas détailler les circonstances du piratage, mais les premiers messages faisant état d'un trafic suspect sur les comptes de Crypto.com sont apparus dimanche déjà. L'entreprise s'abstint durant quelques jours de révéler qu'il y avait un véritable problème, tout en conseillant malgré tout aux utilisateurs de changer leur mot de passe et de re-paramétrer le contrôle à deux facteurs.Il apparaît néanmoins à présent qu'il s'agissait bien d'un piratage, comme l'a déclaré Marszalek dans l'interview. La plate-forme a été fermée pendant treize heures environ. Les clients, dont l'argent a été volé, seront remboursés. En tout, quelque 15 millions de dollars en ethereum ont disparu, qui ont entre-temps pour moitié été 'blanchis' par une plate-forme appelée Tornado Cash, à en croire la firme de sécurité PeckShield. Sur Tornado Cash, les crypto-espèces peuvent être rendues anonymes en plusieurs étapes, avant d'aboutir chez le véritable destinataire, ce qui s'apparente donc à une réelle opération de blanchiment.Crypto.com est le quatrième plus important site de distribution de crypto-monnaies au monde. L'entreprise tente cependant de s'imposer davantage au niveau mondial en recourant à la publicité. Aux Etats-Unis, elle a ainsi racheté les droits d'appellation d'un stade de basketball. Chez nous peut-être avez-vous déjà vu des clips publicitaires mettant en scène l'acteur Matt Damon.