Au niveau mondial, Alcatel-Lucent va supprimer 12.500 postes de travail. En Belgique, 1.844 personnes sont actives dans les installations d'Alcatel Bell d'Anvers et de Namur. "Nous nous attendons à des problèmes d'emploi pour 140 personnes", déclare Paul Depuydt, CEO d'Alcatel Bell. "Il s'agit là de décisions difficiles à prendre, mais nécessaires, et nous allons y accorder une très grande attention." Aujourd'hui même, le conseil d'entreprise aborde les plans de synergie.

Au niveau mondial, Alcatel-Lucent va supprimer 12.500 postes de travail. En Belgique, 1.844 personnes sont actives dans les installations d'Alcatel Bell d'Anvers et de Namur. "Nous nous attendons à des problèmes d'emploi pour 140 personnes", déclare Paul Depuydt, CEO d'Alcatel Bell. "Il s'agit là de décisions difficiles à prendre, mais nécessaires, et nous allons y accorder une très grande attention." Aujourd'hui même, le conseil d'entreprise aborde les plans de synergie.