Une formation supérieure pour YouTubeurs permettra à tous d'accéder à la célébrité

06/07/16 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Datanews

Cet automne, le MédiaLab REC. et l'Académie royale des Beaux-Arts de Gand (Koninklijke Academie voor Schone Kunsten, KASK) lanceront le post-graduat en Digital Storytelling (mise en récit numérique) dans la Cité des Comtes. Les candidats seront formés sur le site du centre d'innovation numérique De Krook dans le but de se bâtir une carrière professionnelle de Youtubeur, Instagrammeur, blogueur, etc.

Une formation supérieure pour YouTubeurs permettra à tous d'accéder à la célébrité

© Casey Neistat

Le contenu sur Internet ne cesse de gagner en popularité. De très nombreux jeunes regardent, lisent et suivent de façon intensive divers comptes Instagram, des chaînes YouTube, des blogs, les flux Facebook de leurs amis, etc. Les auteurs de contenu sur Internet deviennent d'ailleurs de véritables marques sur les réseaux sociaux.

Et pour cause : un grand nombre d'auteurs de récits numériques ou d'influenceurs sont de véritables exemples pour leurs millions de fans. Casey Neistat, Enzo Knol, LufyMakes YouUp, Jérôme Jarre, TotallyTwo, Emma Gelaude, Athene Wins, Beautynezz, Kastiop et bien d'autres ont acquis le statut de véritables célébrités sur Internet.

Qui plus est, c'est un filon qui rapporte. De fait, de plus en plus de YouTubeurs, d'Instagrammeurs et de Snapchatteurs à succès gagnent fort bien leur vie en faisant, par exemple, de la publicité pour des marques ou se voient reverser une partie des revenus publicitaires des annonces diffusées sur leur chaîne. En quelques années, le rôle d'influenceur s'est mué en véritable métier.

Les étudiants souhaitant maîtriser le métier d'influenceur peuvent désormais s'inscrire à une formation dans une Haute École. En tant que réseau de talents pour les auteurs de récits numériques, REC a déjà organisé à plusieurs reprises la REC.academy. Grâce à sa collaboration avec l'Académie royale des Beaux-Arts de Gand, la REC.academy prendra dès cette année la forme d'un post-graduat en anglais intitulé "Digital Storytelling". Les ateliers de la formation se tiendront sur le site du centre De Krook à Gand.

Un groupe d'étudiants triés sur le volet se verront dispenser par des professeurs étrangers des cours à propos de YouTube, d'Al Jazeera et de Facebook. Les sociétés Diagonal View (responsable des chaînes YouTube d'Ed Sheeran, Sony Music et des Jeux olympiques) et Socialyte (qui assure la gestion des sites des blogueurs les plus réputés du secteur de la mode à l'international) participeront également à la formation, tout comme les plus grands experts belges de la VRT, de Medialaan, Snapchat Belgique, De Morgen, Hotel Hungaria, Looping Tales, etc. Tout au long de l'année, ils créeront principalement des blogs vidéo, des publications Snapchat, des vidéos en ligne, des articles Longreads et d'autres récits numériques.

En revanche, la célébrité sur Internet a un prix. Les frais d'inscription s'élèvent en effet à 2 500 euros. On est tout de même en droit de se demander s'il est possible, dans un petit pays comme la Belgique, dont la taille du marché et le public cible sont limités, d'atteindre un lectorat ou un nombre de vues suffisamment important pour gagner sa vie avec cette activité, comme les exemples précédemment cités.

Post-graduat en "Digital Content & Journalism"

REC. organise également en collaboration avec la Haute École Artevelde une seconde formation en néerlandais, destinée aux étudiants qui souhaitent faire carrière comme auteurs de récits numériques, sans pour autant être sous le feu des projecteurs : le post-graduat "Digital Content & Journalism" (Contenu numérique et journalisme). Ce cursus en néerlandais de six mois prépare les étudiants aux métiers de la création pour les canaux de diffusion des réseaux sociaux ou à celui de journaliste numérique.

Des professeurs comme Tim Verheyden (VRT), Arnout Bracke (De Morgen) ou Sandra Gaudenzi (IFlab) leur apprendront les dernières ficelles du métier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires