Kollector: Transparence sur les droits musicaux

20/06/11 à 16:51 - Mise à jour à 16:51

Source: Datanews

Combien d'artistes perçoivent-ils leurs droits d'auteur? La réponse n'est pas évidente pour la Belgique. Par contre, l'homologue suisse de la Sabam avoue que 43% de ses affiliés ne touchent rien!

Kollector: Transparence sur les droits musicaux

Combien d'artistes perçoivent-ils leurs droits d'auteur? La réponse n'est pas évidente pour la Belgique. Par contre, l'homologue suisse de la Sabam avoue que 43% de ses affiliés ne touchent rien!

La start-up belge Kollector propose d'y remédier. Après plus d'un an de développement en collaboration avec le Cetic et Haulogy (intégration), elle a conçu une plate-forme de traçabilité des oeuvres musicales radiodiffusées... partout dans le monde. Le principe? L'auteur s'inscrit sur la plate-forme, télécharge sa chanson dans une base de données sécurisée (uniquement accessible en upload). Après quoi, le système se charge de repérer toute diffusion sur un vaste panel de radios dans le monde. En bêta (la version 1.0 est attendue fin juin), Kollector "piste" déjà 419 radios. Objectif à court terme: 1.500 radios dans 45 pays. Seules, pour l'instant, les radios hertziennes sont concernées mais rien, techniquement, n'empêche d'en faire autant avec les radios internet. L'ambition est même de tracer les diffusions dans des lieux publics.

La plate-forme fournit toute une série d'informations temps réel, accessibles via compte personnalisé, avec mise à jour toutes les 24 h. Un tableau de bord reprend diverses statistiques: top 10 des morceaux les plus diffusés, pays ou radio qui passe le plus tel ou tel morceau, etc. L'auteur peut même visualiser sur une carte le hit-parade des pays par chanson ou consulter la liste complète des diffusions par date, heure, pays et radio (avec un lien automatique vers le site internet de cette radio).

"Là où les sociétés de gestion collective sont très passives, opèrent par estimations, rétribuent essentiellement les artistes les plus connus ou qui ont les moyens de faire valoir leurs droits, nous proposons de garantir le même traitement pour tous les artistes, de rendre l'information accessible à tous. C'est une petite révolution", affirme Dominique Derwa, cofondateur L'artiste, même le plus modeste, pourrait ainsi savoir où ses chansons ont le plus de succès, mieux cibler ses promos ou tournées, dialoguer en toute connaissance de cause avec les diffuseurs, etc. "Notre objectif est de réunir toute la communauté musicale: auteurs, compositeurs, arrangeurs, interprètes, managers, jusqu'aux fan clubs qui pourront s'échanger les stats de vente de leur groupe favori dans tel ou tel pays."

Pour garantir le caractère fiable et évolutif de sa plate-forme (hébergée actuellement chez OVH), Kollector s'est fait certifier SAS70 par PWC. "Un investissement lourd mais nécessaire au vu de notre cible et de notre but qui est de devenir un standard mondial de la traçabilité".

Kollector pratiquera un tarif dégressif, sans doute de l'ordre de 2,99 à 0,50 EUR par mois et oeuvre tracée. Des clients tels la Sabam pourraient, eux, verser un pourcentage des droits collectés.

Passeport Dénomination: Kollector Statut: s.a. www.kollector.com Siège: Bruxelles Création: 2010 Effectifs: 8 Financement: capitaux privés

En savoir plus sur:

Nos partenaires